Publicité

Nicolas Duvauchelle : Son havre de paix à 4h de Paris où il se ressource avec sa chérie Chloé et ses enfants, gros projet prévu...

A 44 ans, Nicolas Duvauchelle peut se targuer d'une belle carrière depuis son rôle dans "Le Petit Voleur" d'Erick Zonca il y a déjà 24 ans. Homme serein, très amoureux et père de trois enfants, il a pris l'habitude de se ressourcer dans une région particulière qu'il évoque avec enthousiasme dans "Le Parisien week-end".

Infatigable acteur, Nicolas Duvauchelle multiplie les performances sur les écrans, petit et grand : soldat des forces spéciales dans Coeurs noirs (France 2), officier des RG dans Citoyens clandestins (Arte), arnaqueur dans Les Rois de la piste, il est aussi à l'affiche de Fortune de France qu'initie la deuxième chaîne. Comment se ressourcer avec un tel planning de comédien ? Il en dévoile la clef dans le supplément Week-end du Parisien.

Avec l'âge, même s'il n'a que 44 ans, Nicolas Duvauchelle a appris à écouter son corps : "Je ne refuse pas une sieste si j'en ressens l'envie." Mais pour s'aérer véritablement l'esprit, rien ne vaut un séjour hors de la capitale, en Bretagne plus précisément, dès qu'il a "quatre ou cinq jours de libres" : "J'y vais avec les enfants, ou seulement avec ma compagne [Chloé Roy, ndlr]. Nous nous promenons au lac au Duc, visitons des abbayes ou admirons les animaux du parc de Branféré. C'est à quatre heures de voiture et cela me repose vraiment de la vie parisienne."

La Bretagne est une région qu'il affectionne particulièrement. Sa belle-famille y tient un restaurant routier, à Ploërmel précisément, dans le Morbihan, qu'il fréquente régulièrement. Se voit-il vivre dans les contrées bretonnes ? Absolument. Les recherches ont d'ores et déjà commencé : "Hors tournage, je peux partir deux mois là-bas, où nous cherchons une maison et où nous finirons...

Lire la suite


À lire aussi

PHOTOS Elizabeth II : Son immense villa à 6,5 millions laissée à l'abandon à Malte, gros projet en vue
MAISON DE STARS Christophe Dechavanne : Son havre de paix à 2h30 de Paris, la nature l'a protégé de ses excès
"Il a ramé" : Marion Maréchal mariée à Vincenzo Sofo, elle en a fait baver à l'Italien