Publicité

Un NFT a été vendu 16 millions de dollars alors que les NFT ne valent plus rien

16,42 millions de dollars : c’est le prix auquel s’est vendu un NFT CryptoPunks, le 20 mars 2024. Si la somme en elle-même est impressionnante, il ne s’agit pas d’un record : en 2021, un autre NFT de la collection appelée CryptoPunks s’est vendu pour 23 millions de dollars, et le NFT le plus cher de l’histoire, une œuvre de l’artiste Beeple, est parti pour 69 millions de dollars.

Pourtant, cette vente est notable à plusieurs égards. Tout d’abord, c’est le deuxième NFT CryptoPunks à être vendu pour plusieurs millions de dollars ce mois-ci : un premier NFT est parti pour 16,03 millions le 3 mars, ce qui montre que la collection est toujours aussi populaire. Enfin, ces deux ventes d’affilée sont d’autant plus impressionnantes qu’elles surviennent alors que le marché des NFT est en chute libre depuis 2021, et que beaucoup pensaient la hype des tokens non fongibles terminée. Ces ventes signifient-elles que le bear market est fini et que les ventes de NFT pourraient repartir à la hausse ? Pas si vite.

Le CryptoPunk 7804, vendu pour 16,42 millions de dollars // Source : LarvaLabs
Le CryptoPunk 7804, vendu pour 16,42 millions de dollars // Source : LarvaLabs

Le CryptoPunk 7804, vendu pour 16,42 millions de dollars // Source : LarvaLabs

Ce n’est pas le retour des NFT

Ce n’est pas parce que deux NFT ont été vendus à prix d’or que l’on peut dire que le marché a retrouvé la forme.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : CryptoPunks // Source : LarvaLabs