Publicité

Neuralink : Noland Arbaugh, le premier patient implanté, joue à Mario Kart par la pensée

Dans une vidéo publiée sur X, le premier patient de Neuralink raconte son expérience, un mois après l'opération. Noland Arbaugh a pu rejouer à Mario Kart. Avoir pu bénéficier de cet implant est, dit-il, "la chose la plus cool au monde".

"Twitter m'avait banni parce que le réseau pensait que j'étais un robot. X et Elon Musk ont rétabli mon compte parce que j'en suis un." Avec ce message, publié sur X (anciennement Twitter), comme dans ses prises de parole au retentissement désormais mondial, Noland Arbaugh s'amuse de son désormais côté "cyborg". Paralysé des quatre membres, l'Américain de 29 ans est le premier patient équipé de l'implant cérébral fabriqué par Neuralink, la société d'Elon Musk.

Noland Arbaugh alias P1, premier patient équipé par Neuralink

L'identité de "P1", comme "1er patient", surnom adopté par lui comme par les équipes de Neuralink, avait été dévoilée dans une vidéo publiée sur X le 21 mars 2024. Un peu plus d'un mois après son opération, Noland Arbaugh a rencontré dans leurs locaux les équipes de la société de neurochirurgie. Son intervention, filmée, a été publiée sur son compte X. Elle est visible ci-dessous. La vidéo intègre différentes séquences qui retracent la progression de Noland dans l'utilisation de son implant.

"Ce que vous faites va changer le monde, cela va changer la façon dont les gens comme moi vivent leur vie", a commenté le jeune homme, s'adressant aux équipes de Neuralink. Le clou médiatique de son intervention a été le passage où on le voit jouer à Mario Kart, le célèbre jeu de Nintendo où il affronte son père. Une mise en pratique littérale de ce qu'avait promis Elon Musk au lancement de Neuralink : jouer aux jeux vidéo par la pensée.

Le message subliminal d'Elon Musk

Derrière le sourire du jeune homme, qui explique qu'il y a 6 mois à peine "il n'avait jamais entendu parler de Neuralink", il y a aussi un messa[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi