Netflix : le partage de compte va devenir bientôt payant

(FILES) In this file photo taken on September 14, 2022 the Netflix logo is seen at the Netflix Tudum Theater in Los Angeles, California. - Netflix on January 19, 2023 said global subscribers to its streaming service jumped to more than 230 million people in the last three months of last year as hits such as
PATRICK T. FALLON / AFP (FILES) In this file photo taken on September 14, 2022 the Netflix logo is seen at the Netflix Tudum Theater in Los Angeles, California. - Netflix on January 19, 2023 said global subscribers to its streaming service jumped to more than 230 million people in the last three months of last year as hits such as "Wednesday" and "Harry & Meghan" drew in new viewers. (Photo by Patrick T. FALLON / AFP)

NETFLIX - Vous n’allez bientôt plus pouvoir aussi facilement être 5 (voire plus) à partager le même compte Netflix. C’est ce qu’on a appris ce jeudi 19 janvier, dans la foulée de la communication des résultats de la plateforme de streaming - où Netflix a expliqué qu’elle comptait désormais 230,75 millions d’abonnés payants dans le monde.

Dans son communiqué, Netflix indique que les utilisateurs auront la possibilité de payer un supplément s’ils souhaitent partager leur compte avec une personne qui ne vit pas sous le même toit. Et les personnes qui utilisent un compte qui n’est pas le leur verront leur accès coupé si le propriétaire du compte n’active pas cette nouvelle option payante de leur côté. Ce nouveau système sera mis en place à la fin du premier trimestre de 2023.

Netflix estime que la pratique du partage de comptes s’étend à plus de 100 millions de foyers dans le monde. Et Greg Peters, le nouveau co -directeur général, sait déjà que ça « ne va pas être une décision universellement populaire », comme le rapporte l’Agence France Presse. Il pense même que Netflix va connaître une vague de résiliations après le déploiement de cette mesure, avant qu’elle ne puisse porter ses fruits pour les revenus de Netflix - qui s’attend à ce que les personnes dont l’accès va être coupé prennent un abonnement à leur nom.

2022, pas la meilleure année pour Netflix

Même si la plateforme réussie à tirer un bilan positif, l’année qui vient de s’écouler n’a pas été très bonne, ce qui explique pourquoi Netflix tente de limiter le partage d’identifiants. Le service a perdu 1,2 million d’abonnés au premier semestre, avant de rebondir au printemps. Elle a ensuite gagné 7,66 millions de nouveaux abonnés entre octobre et décembre, bien plus qu’escompté.

Cela dit, Paul Verna, analyste chez Insider Intelligence, souligne dans une interview à l’AFP que le service reste « sous forte pression de réaliser de meilleurs résultats pour ses actionnaires ».

C’est l’une raison pour lesquelles Netflix a introduit son nouvel abonnement, moins coûteux (5,99 €) mais avec des publicités. Selon Paul Verna, cette formule connaîtra un début timide, avec des recettes publicitaires de 830 millions de dollars en 2023, à cause de la forte concurrence, de la crise économique et de « la nécessité urgente pour Netflix de se concentrer sur sa rentabilité plutôt que sur la croissance des abonnements ».

La plateforme a réalisé 31,6 milliards de dollars de chiffre d’affaires l’année dernière (+6,4% sur un an), mais son bénéfice net annuel a baissé de 12 % à 4,5 milliards. Pour redresser la barre, Netflix a pu compter sur les succès de séries telles que Mercredi, The Crown, Emily In Paris ou encore la série documentaire Harry et Meghan.

À voir également sur Le Huffpost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi