Publicité

Netflix : Ce film césarisé qu'il faut absolument voir va bientôt quitter la plateforme

Bande-annonce des
Bande-annonce des "Misérables" de Ladj Ly - Abaca

Le film "Les Misérables" de Ladj Ly va prochainement quitter le catalogue de Netflix.

Un long-métrage qui avait fait sensation. Le samedi 30 septembre prochain, Netflix va retirer de son catalogue le film marquant du réalisateur Ladj Ly, "Les Misérables". Il avait été un succès critique. Après avoir remporté le prix du jury lors du Festival de Cannes de 2019, le cinéaste a gagné quatre César en 2020, dont notamment celui du meilleur film. Il aura par la suite une nomination à l'Oscar du meilleur film international.

"Une oeuvre sidérante"

À sa sortie en 2019, ce film avait énormément fait parler. Il suit l'histoire de Stéphane, tout juste arrivé de Cherbourg, qui intègre la bridage anti-criminalité de Montfermeil, en Seine-Saint-Denis. Il y fait la rencontre de ses nouveaux coéquipiers, des "bacqueux" d'expérience. Rapidement, il découvre les fortes tensions entre les différents groupes du quartier. Et alors qu'ils se trouvent débordés lors d'une interpellation, un drone filme ce qui se révèle être une bavure.

"Ladj Ly a réussi un coup de maître", a reconnu "20 Minutes" dans sa critique cinéma. "Ce n'est pas un pamphlet mais une invitation à réfléchir, doublée d'un état des lieux alarmant", a estimé "L'Express". "Avec cet uppercut, Ladj Ly signe une oeuvre sidérante, impressionnante de maîtrise et de puissance narrative", a écrit "La Croix". Pour "La Voix du Nord" : "Voilà comment 'Les Misérables' échappe au manichéisme de bazar : tout le monde se fait déborder, jusqu'à une séquence finale...

Lire la suite


À lire aussi

Audiences access 20h : Le "20 Heures" de Gilles Bouleau en repli, "Quotidien" toujours aussi puissant sur TMC
Audiences : Gwendoline Hamon en tête sur France 2, "Good Doctor" plombe TF1, "Le meilleur pâtissier" sous les 10% sur M6
"Est-ce normal dans une démocratie ?" : Olivier Véran refuse de répondre à "Médiapart" sur la garde à vue d'Ariane Lavrilleux