Publicité

Netflix dégaine aujourd'hui son documentaire glaçant déconseillé aux mineurs

Bande-annonce de
Bande-annonce de "Victimes/ Suspectes" sur Netflix - Netflix

Dans son documentaire, la plateforme propose de suivre le travail de la journaliste d'investigation Rae de Leon.

Un nouveau sujet de société passe sous la loupe de Netflix. Ce mardi 23 mai, la plateforme de streaming américaine a dégainé à 9h00 son nouveau documentaire exclusif : "Victimes/Suspectes". Dans ce long-métrage basé sur des faits réels, le téléspectateur suit le travail de l'enquêtrice Rae de Leon, une journaliste d'investigation.

Le sujet de cette enquête - légèrement romancée dans la forme pour son passage à l'écran -, les femmes victimes présumées d'agressions sexuelles ensuite accusées par la police d'avoir fomenté de fausses accusations. "Comment certaines victimes d'agressions sexuelles finissent par être accusées d'avoir fait une fausse déclaration, arrêtées et même emprisonnées par le système qu'elles croyaient capable de les protéger ?", voici la question à laquelle Netflix veut répondre... Le tout dans un résumé d'1h35. Le sujet étant particulièrement sensible, faisant référence à des agressions, des violences et le sujet du suicide, le documentaire est déconseillé aux moins de 16 ans et aux personnes pouvant être heurtées.

Éveiller les consciences

La réalisatrice Nancy Schwartzman s'est confiée à propos du documentaire à l'occasion de sa présentation au festival du film de Sundance. "J'espère que ce film inspirera vraiment les gens à creuser plus profondément lorsqu'ils verront les gros titres extraits d'un rapport de police, c'est bon marché et basique", a mis en avant la réalisatrice dans son interview à "The...

Lire la suite


À lire aussi

Football : TF1 lance un "after" après France/Grèce présenté par Thomas Mekhiche le lundi 19 juin
France Inter : Rebecca Manzoni succédera à Jérôme Garcin à la présentation du "Masque et la plume" en janvier 2024
Audiences Netflix : Un film français entre dans le TOP 5 des films non-anglophones les plus vus de l'histoire