Sur Netflix. “La Casa de Papel”, cinquième et ultime saison sans clap de fin ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La série phare de Netflix s’apprête à ouvrir son dernier chapitre le 3 septembre. Revenant sur l’étonnant succès de La Casa de Papel, le magazine américain Variety interroge ses créateurs sur la possibilité de séries dérivées.

La présentation de La Casa de Papel par son créateur, Álex Pina, au vice-président chargé des contenus de Netflix en Espagne, Diego Ávalos, est une scène qui aurait sa place dans la série. “Il s’est engouffré dans l’hôtel où je me trouvais, s’est précipité vers moi, m’a balancé une clé USB dans les mains en s’écriant : ‘Tu dois regarder ça : c’est ma nouvelle série !’, puis s’est enfui à la même vitesse”, se souvient ce dernier auprès de Variety. Le magazine américain spécialisé raconte en abrégé la suite de l’histoire : “Quatre ans plus tard, Netflix prépare la sortie mondiale de la très attendue cinquième et ultime partie de sa série à succès.”

Un casse international

On y retrouvera le Professeur (Álvaro Morte), Tokyo (Úrsula Corberó), Denver (Jaime Lorente) et tout leur gang de braqueurs aux noms de villes comme pseudonymes. Après son infiltration dans la Fabrique nationale de la monnaie et du timbre au cours de la première saison – en deux parties –, la troupe s’est attaquée à la Banque d’Espagne dans une seconde saison au schéma aussi complexe et plein de rebondissements que ses plans. Ce second volet comporte en effet trois parties distinctes, dont la dernière (pour toute autre série, on parlerait de cinquième saison) sera diffusée en deux salves de cinq épisodes, le 3 septembre puis le 3 décembre. À l’origine de cette répartition se trouvent le rachat par Netflix du programme de la chaîne espagnole Antena 3, le redécoupage des épisodes déjà réalisés, puis la production d’une suite, non prévue au départ.

Convaincre Álex Pina de remettre l’ouvrage sur le métier et de

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles