Netflix accusée de lesbophobie : les fans furieux après l'annulation de First Kill

Netflix
Netflix

Régulièrement, les internautes s'énervent contre Netflix, surtout quand la plateforme annule une série très appréciée. On a eu droit à plusieurs exemples au fil des années comme lors de l'annonce de la fin de The OA ou bien avec l'annulation de Drôle après une saison. Et ce mercredi 3 août 2022, c'est encore sur Twitter que certains abonnés se sont énervés.

First Kill n'aura pas de saison 2

La raison ? L'annulation de la série First Kill. Lancée le 10 juin dernier, elle était centrée sur Juliette (Sarah Catherine Hook) et Calliope (Imani Lewis). La première est une vampire, la deuxième est chasseuse de vampires et elles tombaient sous le charme l'un de l'autre. Une série qui mettait donc en avant un couple lesbien mais aussi une héroïne noire. Deux mois plus tard, la sentence est donc tombée : First Kill n'aura pas de saison 2 malgré les envies des actrices pour la suite. Selon des sources citées par Deadline, elle série n'aurait pas assez bien performé en termes de chiffres.

Pourquoi cette annonce ne passe pas

Tout de suite après l'annonce de l'annulation, de nombreux internautes ont fait entendre leur mécontentement, notamment sur Twitter. Dans leurs messages, ils accusent la plateforme de lesbophobie et comparent ce choix avec celui réservé à une autre série LGBTQ+ : Heartstopper. Le show, centré sur un couple gay avec deux acteurs...

Lire la suite


À lire aussi

Nouveautés Netflix : après avoir séduit des millions de fans, cette actrice revient avec un scandale autour d'une sextape
Black Panther - Wakanda Forever : un gros détail énerve les fans après la publication de la bande-annonce 100% émouvante
Netflix : cette série est parfaite pour les fans de La Chronique des Bridgerton... mais elle va bientôt disparaître

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles