Netflix à Cannes, pour ou contre? Personne n'est d'accord parmi les festivaliers

CINÉMA - Netflix ou pas Netflix? Telle est la question brûlante qui continue de faire débat au Festival de Cannes 2022, qui s’achève ce samedi 28 mai avec l’annonce très attendue de la Palme d’or. La plateforme de streaming, comme ses concurrents Apple TV+, Amazon Prime ou Disney+, n’ont pas l’opportunité de présenter leurs films en compétition officielle.

En cause, un règlement très strict du Festival, qui oblige tous les films en lice pour la Palme d’or à sortir dans les salles françaises. Le HuffPost a donc demandé aux festivaliers ce qu’ils pensaient de cette mesure stricte, dans la vidéo à découvrir en tête d’article. Qu’ils soient étudiants, professionnels du cinéma, journalistes, simples passionnés, ou même ex-ministre de la Culture comme Françoise Nyssen, tous ont un avis très tranché sur la question.

L’Arlésienne sur la Croisette

Certains d’entre eux regrettent que Cannes soit le dernier grand Festival à faire une différence entre les films “de salles” et les films “de salon”. Rappelons que la Mostra de Venise avait décerné le Lion d’or à une production Netflix dès 2018 (Roma, d’Alfonso Cuarón). Les Oscars ont eux aussi évolué sur ce point, offrant en 2022 la plus prestigieuse des statuettes, celle du meilleur film, à CODA de Sian Heder. Un film de la plateforme Apple TV+.

À Cannes, la question d’intégrer les films de plateforme à la compétition officielle s’est déjà posée. Le Festival avait même franchi le pas en 2017 en présentant deux productions Netflix: le sublime Okja de Bong Joon Ho et The Meyerowitz Stories de Noah Baumbach.

Mais sous la pression des exploitants de salles et les critiques du président du jury, l’Espagnol Pedro Almodovar, les organisateurs du festival avaient modifié leur règlement, imposant à partir de 2018 que tout film en compétition s’engage à sortir en salles. Pour certains festivaliers (et exploitants), permettre à ces plateformes de concourir pour la Palme d’or reviendrait à “tuer les petites salles”.

La position très tranchée du Festival de Cannes pourrait toutefois évoluer prochainement avec l’arrivée en juillet 2022 d’une nouvelle présidente à sa tête, Iris Knobloch. L’ancienne dirigeante de WarnerMedia France succédera à Pierre Lescure, à la tête de l’institution depuis 2014. Elle devra tenter de trouver un compromis sur ce sujet épineux: pourquoi pas en créant un prix spécifique pour les plateformes de streaming?

À voir également sur Le HuffPost:Tom Cruise à Cannes: à quoi ressemblait le Festival en 1992 lors de sa dernière venue

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles