Publicité

Consommation des Français : Alexandra Lamy s'attaque à une mauvaise habitude et explique comment y remédier

Alexandra Lamy est le premier rôle du film "La promesse verte", qui sort en France le 27 mars 2024. Elle a évoqué la sortie du long-métrage quelques jours avant sur France Inter.

Elle est à l'affiche du drame écologique La promesse verte, d'Edouard Bergeon, qui sort en salles le mercredi 27 mars 2024. Dans ce long-métrage, Alexandra Lamy incarne une mère qui tente de sauver son fils, condamné à mort en Indonésie, en se lançant dans un combat inégal contre les exploitants d'huile de palme responsables de la déforestation et contre les puissants lobbies industriels. A son échelle, la comédienne se bat elle aussi pour une cause proche : l'urgence écologique qui menace notre planète.

Comme elle l'a rappelé à Léa Salamé sur France Inter le lundi 18 mars 2024, les scientifiques nous alertent depuis longtemps mais rien n'est mis en place pour vraiment éveiller les consciences. Et en ce qui concernent les petits gestes du quotidien, l'actrice a tenu à démentir une idée reçu. "Nous sommes capables de faire changer les choses, assure l'ancienne épouse de Jean Dujardin. Moi mes parents étaient commerçants. On nous a toujours dit le client est roi. Si demain le client arrête d'acheter tout ce qui est importé, tout ce que nous pouvons faire chez nous, tout ce qui est agro-alimentaire, agro-industriel, tous les produits transformés..."

Alexandra Lamy connait évidemment l'argument des prix, réputés plus élevés pour tout ce qui concerne le made in France. Mais elle n'est pas complètement d'accord. "Ce n'est pas vrai, et au niveau de la santé c'est une catastrophe, a-t-elle rappelé. Moi j'ai toujours cuisiné,...

Lire la suite


À lire aussi

"On dirait qu'on l'a forcée à venir" : Estelle Mossely très critiquée pour son attitude à Miss France 2024
Disparition de Mélodie à Marseille : son corps a été retrouvé, un homme en garde à vue a avoué le meurtre
Hugues Aufray inconsolable face à la mort de sa petite fille : elle a succombé à 40 ans à une triste maladie