Publicité

Neige et verglas sur les routes : voici comment se comporter au volant sur chaussée glissante

Une voiture passant un carrefour enneigé près de Saint-Pierre-de-Plesguen (Ille-et-Vilaine), le 9 janvier 2024.
DAMIEN MEYER / AFP Une voiture passant un carrefour enneigé près de Saint-Pierre-de-Plesguen (Ille-et-Vilaine), le 9 janvier 2024.

SÉCURITÉ ROUTIÈRE - Un nouvel épisode de neige et de verglas est attendu en plaine entre mardi et jeudi. Météo France a publié, ce mardi 16 janvier dans l’après-midi, un bulletin de vigilance qui concerne de très nombreuses régions dans la moitié nord du pays. La raison ? Un « épisode de pluies verglaçantes suivi d’un épisode de neige, avec généralement un redoux intermédiaire sur un tiers nord-est du pays », prévoit l’institution.

Météo : en Île-de-France, la neige bloque des centaines d’automobilistes sur les routes

Alors que quatorze départements sont placés en vigilance orange neige-verglas ce mardi jusqu’à minuit et que quelque 34 départements le seront pour la journée de mercredi 17 janvier, il est bon de rappeler le comportement à adopter au volant face à cet événement météorologique.

Tout d’abord, comme le rappelle le gouvernement, il faut commencer par vérifier les différents niveaux (huile, liquide du lave-glace...) du véhicule, la pression des pneus, l’éclairage, le chauffage et l’état de la batterie.

Tout conducteur doit aussi s’assurer de bien avoir avec lui un gilet haute visibilité, un triangle de signalisation, des chaînes ou équipements spéciaux pour les pneus ou encore une raclette.

Exagérer les distances de sécurité

Une fois sur la route, il faut en premier lieu limiter sa vitesse, étant donné que sur une route verglacée ou enneigée, la distance de freinage est quadruplée. Une conduite tout en souplesse et sans à-coups est à privilégier, et ralentir doit se faire progressivement. Idem pour toute accélération, afin de ne pas faire patiner le véhicule. Les arrêts complets de celui-ci sont à éviter.

« L’anticipation doit être le maître mot » des conducteurs, rappelle Éric Pedeau, chef du district Alpes-Provence au sein du réseau autoroutier Escota chez Vinci Autoroutes, auprès de La Provence. « Et il faut respecter le travail des saleuses. Il ne faut pas les dépasser, notamment », précise-t-il.

Par ailleurs, il vaut mieux exagérer les distances de sécurité en hiver, surtout la nuit ou par temps de brouillard. L’utilisation des feux de brouillard doit se faire dans ces cas-là en complément ou en remplacement des feux de croisement. Les feux de brouillard arrière restent eux à utiliser lors de fortes chutes de neige.

L’utilisation du régulateur de vitesse, présent dans presque tous les véhicules récents, reste aussi à proscrire sur route glissante.

Malgré toutes ces précautions, si vous dérapez sur une route verglacée ou enneigée, il faut essayer de respecter les consignes suivantes, comme le rappelle France Bleu : « toujours regarder le point où l’on souhaite aller ; ne pas freiner ; ne pas accélérer ; ne pas donner de coup de volant brusque ; débrayer ».

À voir également sur Le HuffPost :

À Paris, la neige revient après trois ans d’absence et les images sont magiques

Le « plan grand froid » déclenché en Île-de-France et dans d’autres préfectures, voici ce qu’il implique