Publicité

Neige et verglas : bus, trains et embouteillages, le point sur la circulation à Paris et en Île-de-France

Du côté de la RATP, seul un bus sur quatre circule ce matin du 18 janvier 2024.
LUDOVIC MARIN / AFP Du côté de la RATP, seul un bus sur quatre circule ce matin du 18 janvier 2024.

TRANSPORTS - Un joli manteau blanc, et une sacrée pagaille dans les transports. La RATP et la SNCF font état d’un trafic très ralenti ce jeudi 18 janvier au matin alors que la neige est tombée cette nuit sur Paris et l’Île-de-France avec jusqu’à 4 centimètres d’épaisseur par endroits. Les départements franciliens font partie des 25 encore placés en vigilance orange neige et verglas par Météo France tôt ce matin. Désormais seuls septs départements plus au sud restent concernés par ce niveau d’alerte.

1 bus sur 4 en circulation, les RER au ralenti

Résultat : seul un bus sur quatre est en circulation du côté de la RATP, et plusieurs trains sont très en retard, voire coincés en gare. «Le service des lignes de bus interrompues reprendra au fur et à mesure que la voirie dégagera les voies encombrées par la neige », a indiqué un porte-parole de la RATP, sans pouvoir donner d’heure de reprise certaine et totale. En Seine-et-Marne, dans les Yvelines et le Val-d’Oise, les bus de ramassage scolaire ont également été suspendu, précise BFMTV.

Pour ce qui concerne le RER, plusieurs tronçons importants du RER C, exploité par la SNCF, sont également interrompus, tout comme sur les lignes de transilien N et U. Les RER A et B sont quant à eux ralentis par les « conditions météorologiques », mais les problèmes techniques sont rapidement résolus, selon les comptes twitter respectifs des deux lignes.

Plus encore, plusieurs voyageurs se sont retrouvés dans l’impossibilité d’utiliser les applications SNCF Connect et Bonjour RATP, en panne ce matin. Ces dernières permettent d’ordinaire de se renseigner sur les meilleures options pour effectuer son trajet, en fonction des perturbations en temps réel. Mais ce matin, les utilisateurs n’ont trouvé qu’un message d’erreur, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Trois gares parisiennes fortement perturbées

À Paris, la Gare du Nord, la Gare de l’Est et la gare de Lyon indiquent des retards sur leurs tableaux d’affichage, allant d’une quinzaine de minutes à plus d’une heure. « Les conditions climatiques rendent difficiles la circulation de vos trains », explique la SNCF sur son site, précisant que « des adaptations sont à prévoir jusqu’en début d’après-midi ». En revanche, la circulation des trains au départ et à l’arrivée des gares parisiennes Montparnasse et Austerlitz est normale.

Du côté des routes, plus de 1 000 km de bouchons ont été enregistrés sur la France entière par Bison Futé. Ce matin aux alentours de 8 h 45, l’organisme a ainsi enregistré 1 187 km d’embouteillages, un niveau inhabituel malgré l’heure de pointe. En région parisienne le baromètre Sytadin a relevé 215 km de bouchons cumulés en Île-de-France, un trafic « habituel pour cette heure-ci ».

Pour autant, « les conditions de conduite sur le réseau peuvent être localement difficiles », a prévenu jeudi matin la direction des routes d’Île-de-France (Dirif), enjoignant les automobilistes à « différer » leurs « déplacements ». Plusieurs tronçons de routes nationales et d’autoroutes sont fermés, comme sur l’A1, l’A115, la N14,la N184 ou la N104.

À voir également sur Le HuffPost :

À Nancy, le verglas transforme la place Stanislas en patinoire

Neige et verglas sur les routes : voici comment se comporter au volant sur chaussée glissante