Publicité

Neige-verglas: accidents et routes bloquées, des premières difficultés sur les routes ce mercredi

Reims, Paris, Mulhouse... Les difficultés se sont accumulées cette nuit sur les axes routiers et se poursuivent ce mercredi 17 janvier au matin. En cause: la neige et la pluie verglaçante, toutes deux responsables de carambolages. Au total 31 départements sont concernés par une vigilance orange pour ces risques.

• Des difficultés à Reims

Dans le secteur de Reims, les conditions de circulation s'avèrent très difficiles en raison des conditions météo. Sur l'axe Paris-Reims et l'A26, plusieurs accidents sont déjà à déplorer, dont un poids lourd couché. Des temps de trajet plus longs sont à prévoir, jusqu'à deux heures supplémentaires selon l'envoyé spécial de BFMTV David Unal, présent sur place.

• L'Est parisien congestionné

Paris et sa région ont beau s'être réveillés ce matin sous la pluie plutôt que sous la neige, le réseau routier reste congestionné. Comme l'ont constaté les reporters de BFMTV, l'Est de la capitale est sujet à des difficultés. Le trafic est notamment difficile vers Melun et Fontainebleau.

La neige et le verglas restent - pour l'instant - absents sur les axes de la région parisienne. Finalement, les températures plus douces que prévues ont été supplantées par des pluies importantes. Météo-France attend quand même l'arrivée de la neige plus tard dans la soirée.

• L'A31 et l'A36 gelées

Dans le nord-est, les difficultés de la nuit continuent depuis les premières heures de la matinée, sur l'A31 et surtout l'A36 entre Belfort et Mulhouse. Pour cette ville du Sud de l'Alsace, la situation a été bloquée par un carambolage impliquant six véhicules dont un poids lourd.

Sur X, la préfecture de Meurthe-et-Moselle a regretté que de nombreuses personnes "tentent de braver le verglas ce matin" et a réitéré son appel à "décaler (ses) déplacements" en raison des "accidents matériels nombreux".

• Moins de problèmes que prévu?

Comme le montrent les données de Bison futé, 396 km de bouchons se sont formés ce matin, une valeur dans les normales malgré cet épisode de neige et de verglas sur le nord du pays.

À quoi doit-on cette bonne surprise? Une meilleure anticipation? Météo-France a lancé l'alerte sur ces intempéries dès lundi. De plus, une réunion de crise interministérielle s'est tenue mardi soir, ce qui a pu permettre d'organiser une réponse à la situation, notamment du côté du salage des routes.

Enfin, les salariés, marqués par les images de galère de la semaine passée, ont pu avoir recours au télétravail pour éviter les transports routiers.

Article original publié sur BFMTV.com