Publicité

"Je ne veux pas embêter mes enfants avec ça" : la décision touchante de Christophe Dechavanne pour son enterrement

"Sans transition". Tel est le titre de l’autobiographie de Christophe Dechavanne qui paraîtra le 24 janvier prochain. Dans cet ouvrage édité par Flammarion, l’animateur qui a marqué l’histoire du petit écran grâce à des émissions comme Ciel, mon mardi ! ou Coucou, c’est nous ! revient sur les hauts et bas de sa carrière télévisuelle mais aussi sur sa jeunesse à Montmartre et sa famille.

Interrogé par nos confrères de Paris Match à l’occasion de la sortie prochaine de ce livre, l’acolyte de Léa Salamé dans Quelle époque ! a notamment abordé un sujet intime très important pour lui : la vieillesse et son ressenti face à la mort. "Sur certains aspects oui (je suis apaisé, ndlr), sur d’autres c’est pire. J’ai dit à mon médecin, il ne me reste même pas vingt piges à vivre. Il m’a répondu : « Vis-les bien ! »", raconte-t-il ainsi en avouant avoir toujours été hypocondriaque. Au point même d’avoir demandé, en guise de cadeau pour ses 54 ans – l’âge auquel est mort son père – un défibrillateur. "Je suis à l’âge des maladies coronaires, des cancers. J’entre dans une génération où ça clabote sec", ajoute-t-il avec sa verve habituelle.

Ce qu'a prévu Christophe Dechavanne pour son enterrement

"Sur mon lit de mort, je dirai que la notoriété a été la chose la plus compliquée à vivre. Je mettais des perruques pour aller au cinéma", confie-t-il également avant de révéler qu’il a déjà pris ses dispositions pour son enterrement. "Je ne veux pas embêter mes enfants avec ça. Ils ont déjà l’adresse où déposer le colis", explique-t-il en précisant avoir choisi Montmartre où il a grandi. Il compte bien reposer "avec les femmes de son enfance" : sa mère et sa sœur. "J’ai creusé sur trois étages".

Papa de trois enfants nés de trois femmes différentes, Christophe Dechavanne se réjouit d’être très proche de ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi