Publicité

"Il ne supporte pas la contradiction" : Laurence Ferrari s'explique après le tacle d'Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse

Laurence Ferrari revient sur sa question à Emmanuel Macron au micro de Pascal Praud - Europe 1
Laurence Ferrari revient sur sa question à Emmanuel Macron au micro de Pascal Praud - Europe 1

Mardi soir à l'Elysée, la question de la journaliste a été mal accueillie par le président. En territoire conquis face à Pascal Praud, la présentatrice a justifié son choix éditorial en évoquant le rôle de la presse.

C'est une question qui n'est pas passée inaperçue. Ce mardi 16 janvier, Emmanuel Macron donnait une conférence de presse exceptionnelle à l'Élysée, face à une assemblée de pas moins de 400 journalistes. Parmi ceux-ci, Laurence Ferrari, venue représenter trois des médias du groupe de Vincent Bolloré auxquels elle appartient : CNews, Europe 1, mais aussi "Paris Match", où elle est rédactrice en chef du service politique. Profitant d'un moment qui lui était accordé pour poser une question, la journaliste a fait une longue intervention d'environ 4 minutes. La présentatrice de "Punchline" a d'abord énuméré des problèmes dont souffrirait l'Éducation nationale, avant de critiquer les mesures annoncées par le chef de l'État.

"Il ne supporte pas la contradiction"

"(...) Vous voulez qu'ils chantent la Marseillaise ? Pratiquement un jeune sur deux ne sait pas situer la Révolution française, ne connaît pas la Shoah, ne sait pas ce qu'il s'est passé le jour de la Rafle du Vel d'Hiv, 48% des professeurs disent se censurer lorsqu'ils enseignent l'histoire en classe, un sur deux a peur en classe, peur de la violence des élèves, des parents et des terroristes, je pense ce soir à Samuel Paty et Dominique Bernard" a-t-elle notamment assuré, sans que personne ne puisse la contredire. "Vous voulez restaurer l'autorité ? La France doit rester la France bien sûr mais comment faire de ces jeunes des citoyens éclairés ? Donnez-moi cinq mesures concrètes pour...

Lire la suite


À lire aussi

Audiences access 20h : "Quotidien" et Yann Barthès puissants sur TMC, "TPMP" et Cyril Hanouna distancés sur C8
Audiences access 19h : Nagui et "N'oubliez pas les paroles" leaders indétrônables, "Quotidien" proche de son record de saison sur TMC
Audiences : Kylian Mbappé a-t-il boosté "Envoyé spécial" sur France 2 ?