Publicité

"Ce ne sont pas des sorcières, ce sont des violeurs" : Alexandra Lamy soutient Judith Godrèche et charge Anny Duperey, qui tempère ses propos polémiques

Anny Duperey s'exprime sur les accusations de Judith Godrèche dans
Anny Duperey s'exprime sur les accusations de Judith Godrèche dans "Le journal inattendu" - RTL

Anny Duperey a mis en doute, ce samedi 10 février 2024 sur RTL, la parole de Judith Godrèche, qui accuse les réalisateurs Benoît Jacquot et Jacques Doillon de viols sur mineure.

Le cinéma français continue de s'écharper. Invitée ce samedi 10 février 2024 sur RTL , dans l'émission "Le journal inattendu", Anny Duperey s'est exprimée sur le témoignage de Judith Godrèche , qui accuse les réalisateurs Benoît Jacquot et Jacques Doillon d'emprise et de viols alors qu'elle était adolescente. Une enquête préliminaire pour viols sur mineure a été ouverte la semaine dernière par le parquet de Paris.

"Je vais me faire taper dessus, mais je pense que tout ça est extrêmement exagéré", a confié l'ancienne star de la série "Une famille formidable". "Quand même six ans avec un réalisateur... Sous emprise, je veux bien, mais quand même consentante, non ?", a-t-elle poursuivi, en référence au "couple" formé par par Judith Godrèche et Benoît Jacquot alors que celle-ci n'avait que 14 ans, et lui 30. "Je ne sais pas trop quoi penser de ce truc-là, mais je n'aime pas trop ces chasses aux sorcières tardives comme ça", a-t-elle ajouté. puremedias.com vous propose de visionner la séquence ci-dessus.

"Il faut dire que vous n'aimez pas la chasse aux violeurs et aux criminels"

Des propos largement commentés sur les réseaux sociaux, et en particulier par sa consoeur Alexandra Lamy. "Madame Duperey, Vous voulez dire aux 93.000 femmes victimes de viol par an, aux 220 femmes assassinées par leur conjoint ou ex-conjoint, à toutes celles qui sont depuis des années, voire toute leur vie sous...

Lire la suite


À lire aussi

"Je serai ravi d'être en régie" : Pourquoi Nagui cède à Julia Vignali l'animation de "Tout le monde joue...", de retour après 3 ans et demi d'absence sur France 2
"Un visage, une voix qui ont marqué notre antenne" : Maurice Olivari, journaliste à TF1 pendant plus de 30 ans, est mort
CNews : Le Conseil d'État ordonne à l'Arcom de renforcer son contrôle sur la chaîne du groupe de Vincent Bolloré