Publicité

"Je ne peux plus fêter quoi que ce soit avec qui que ce soit" : l’effet délétère des radiothérapies de Françoise Hardy sur son corps

Le 17 janvier 2024, Françoise Hardy passe un nouveau cap. En effet, la célèbre chanteuse et comédienne célèbre ses 80 ans. Pour l'occasion, elle a accordé un entretien à nos confrères du Parisien. Elle a fait quelques confidences sur son quotidien marqué par la maladie qui l'empêche de sortir de chez elle. "Une grande partie de mon temps libre se passe à lire les mails que je reçois et à y répondre quand il le faut", a-t-elle ainsi expliqué. Parmi les mails quotidiens qu'elle reçoit, il y a ceux de Jacques Dutronc, avec qui elle est restée mariée même s'ils sont séparés. Elle peut également compter sur les nombreuses visites de son fils, Thomas Dutronc. En revanche, pour ses 80 ans, elle ne compte pas faire la fête. "Depuis que les radiothérapies m’ont brûlé les glandes salivaires, empêchée de respirer normalement, déréglé le système digestif, etc. je ne peux plus fêter quoi que ce soit avec qui que ce soit", a-t-elle ainsi expliqué. En revanche, elle aimerait arrêter de souffrir cette année. "Comme je l’ai déjà dit, étant donné mon mauvais état de santé, si je dois passer de l’autre côté en 2024, j’aimerais, comme tout le monde, que ce soit rapide et pas trop douloureux, même si la douleur de la séparation d’avec mon fils et son père sera infinie", a-t-elle ainsi confié le cœur.

Françoise Hardy demande le droit de mourir dans la dignité

En effet, en décembre 2023, elle avait lancé un appel à Emmanuel Macron (...)

Lire la suite sur Closer

Kate Middleton hospitalisée : quand va-t-elle retourner chez elle et reprendre le cours de sa vie publique ?
Une "crise de couple" à la Star Academy ? Pierre prend ses distances avec Héléna pour une raison claire
"J’ai complètement oublié" : Cyril Hanouna présente ses excuses à Benjamin Castaldi après l’avoir planté
Laurence Ferrari mouchée par Emmanuel Macron : “qu'il se frotte…”, son message décapant pour le président
Kate Middleton hospitalisée : cette décision lourde de sens prise par William