Publicité

"On ne peut pas..." : Harold Hessel (Affaire conclue) révèle le gros interdit auquel il est soumis dans l'émission

Devenu une figure incontournable d'"Affaire conclue" sur France 2, Harold Hessel a accordé une interview à "Télé Star". Et il en a profité pour révéler la grosse interdiction à laquelle il est soumis dans l'émission.

Le départ de Sophie Davant d'Affaire conclue a assurément causé du changement. Mais les téléspectateurs sont restés fidèles au programme de France 2 désormais présenté par Julia Vignali. Il en va de même pour la grande majorité des acheteurs et commissaires-priseurs. En effet, si Patricia Casini-Vitalis a choisi de ne pas renouveler son contrat, d'autres membres emblématiques de l'émission sont quant à eux toujours bien installés. C'est notamment le cas d'Harold Hessel.

L'expert en objets, présent dans l'émission depuis 2017, prend même toujours autant de plaisir que sous l'ère Sophie Davant, dont il était très proche. Une chose qui ne change pas en revanche, c'est son grand sérieux. Harold Hessel ne rigole particulièrement pas lorsqu'il s'agit de respecter une règle de tournage, celle de ne jamais acheter pour lui-même un objet ! Et ce, même lorsque c'est "terriblement tentant".

Harold Hessel à cheval sur la déontologie

Lors d'une interview pour Télé Star parue, le 22 janvier dernier, il en a dit plus. "Un commissaire-priseur doit s'interdire d'acheter un objet qu'il a lui-même expertisé. C'est une question de déontologie. On ne peut pas être juge et partie", a-t-il expliqué.

Harold Hessel prend donc son métier très au sérieux. Une qualité qu'on retrouve lorsqu'il prépare ses expertises, la veille d'un enregistrement. "La production nous envoie la liste des objets. J'ai alors quelques heures...

Lire la suite


À lire aussi

Affaire conclue : Un membre emblématique de l'émission vraiment viré ? Ses explications et précisions
VIDEO Affaire conclue : Malaise en pleine émission après l'énorme maladresse d'un acheteur !
Affaire conclue : Un membre emblématique quitte l'émission, l'arrivée de Julia Vignali a tout chamboulé