Publicité

“Je ne l'aurais jamais laissé faire ça tout seul” : les propos déchirants d'Harry sur William en deuil

  • Les mémoires du prince Harry sortiront ce mardi 10 janvier

  • Le prince se confie sur ses relations compliquées avec son frère William

  • Il évoque leur soutien mutuel lors des funérailles de Diana en 1997

A l'occasion de la sortie de ses mémoires, Spare, ce 10 janvier, le prince Harry s'est entretenu avec le journaliste Tom Bradby au sujet des révélations fracassantes que contiennent ces derniers. Si le prince évoque de nombreux moments clés de sa vie, il s'épanche particulièrement sur sa relation en dent de scie avec son frère William. Autrefois proches, les deux fils de Charles et Diana sont aujourd'hui en froid, divisés par des années de protocole et de rancœur. Des différends que les deux frères ont été amenés à mettre de côté à la mort de leur grand-père, en 2021, puis à celle de leur grand-mère, en septembre dernier, pour s'unir dans le deuil.

En 1997, alors qu'ils étaient âgés de 15 et 13 ans, William et Harry avaient déjà dû se serrer les coudes après le décès brutal de leur mère, Diana. Dans son interview avec Tom Bradby, Harry est revenu sur cet événement tragique, et notamment sur la marche des hommes de la famille derrière le cercueil de la princesse lors des funérailles. "Je ne l'aurais jamais laissé faire ça tout seul", confie-t-il à propos de son frère, avant d'ajouter : "Récemment nous marchions, mon frère et moi, sur le même chemin (pour l'enterrement d'Elizabeth II, ndlr), et nous nous sommes dit en plaisantant, qu'au (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Camilla Parker Bowles : égratignée par le Prince Harry, Elizabeth II aurait été "dévastée"
Mort de Diana : ces photos cauchemardesques qui ont hanté le prince Harry
Alcool, cocaïne et psychotropes : la descente aux enfers du prince Harry après la mort de sa mère
"Je refusais d'admettre qu'elle était partie" : le prince Harry évoque avec émotion la mort de sa mère Diana
"Camilla était dangereuse" : le prince Harry sort l'artillerie lourde contre sa "vilaine" belle-mère