Publicité

"Je ne l’ai jamais dit publiquement" : Françoise Laborde fait une révélation sur l'adoption de ses deux enfants (VIDEO)

Capture d'écran France 2

Présentée par Faustine Bollaert sur France 2, l’émission Ça commence aujourd’hui s’intéressait hier à la thématique "La vie sans voix". Pour en parler, l’animatrice a notamment reçu une des figures du journalisme de France Télévisions : Françoise Laborde. Cette dernière s’est confiée sur la perte de sa voix survenue en 1993 après un événement très intime.

"C’est l’arrivée de mon enfant", a expliqué Françoise Laborde très émue avant de donner pour la première fois des détails sur sa maternité. "Je ne l'ai jamais dit publiquement, mais mes enfants sont tous les deux adoptés (…) Je ne l’ai jamais dit parce que c'est leur histoire et pas la mienne. Ce sont mes amours", a-t-elle poursuivi avant d’être prise par l’émotion en découvrant des photos de ses fils enfants.

À lire également

"Jean-Claude va mieux" : Françoise Laborde révèle que son mari a été opéré en urgence d’un triple pontage coronarien

"Je ne voulais pas que mes enfants soient réduits au statut d'enfants adoptés. Ce sont mes enfants. J'ai remarqué que les parents qui adoptent disent souvent « mon fils adoptif », « mes enfants adoptifs »… Ils racontent leur histoire : « Je suis allé dans tel pays »... Moi, je n'ai jamais parlé de ça. J'ai parlé de tous les secrets de famille, mais pas de l'adoption parce que c'est leur histoire et ils le disent, s'ils ont envie de le dire", a-t-elle expliqué en précisant avoir demandé l’accord de ses enfants pour parler de ce sujet.

"Ils sont grands désormais, ils sont d'accord. Ce sont des grands garçons qui connaissent leur histoire, il n’y a jamais eu de tabou entre nous. Ils sont fiers d'être mes enfants et que je sois leur maman. Et je crois que je peux le dire aujourd'hui. La maternité pour moi a été un combat long, compliqué. Des années de fécondation in vitro… J’ai reçu plus d’hormones en intramusculaire qu’une vache de concours (…) Quand mon fils est arrivé, j’étais tellement bouleversée et émue que je ne pouvais plus parler", confie cash Françoise Laborde.

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi