Publicité

"Je ne l’avais pas planifié" : Josiane Balasko se livre sur son récent problème de santé

Josiane Balasko n'a pas le temps de s'ennuyer. Tandis qu'elle fêtera ses 74 ans le 15 avril prochain, la comédienne mène toujours une vie à 100 à l'heure. Au cinéma, l'actrice est actuellement à l'affiche du film Captives, réalisé par Arnaud des Pallières, où elle incarne une surveillante générale autoritaire dans un asile psychiatrique. "À la lecture du scénario, j’ai pensé : « Que cette femme est méchante ! » Et puis ; en m’appropriant le personnage, j’ai commencé à la cerner plus justement. Elle n’est ni cruelle, ni perverse, elle met juste en application ce qu’on lui a appris", raconte-t-elle dans les colonnes de Télé Star ce lundi 22 janvier. "Ses méthodes paraissent aujourd’hui barbares, mais à la fin du XIXe siècle, elles étaient jugées utiles, bénéfiques."

À lire également

Gérard Depardieu accusé d’agressions sexuelles : "J’ai cru à une blague" avoue Sylvie Testud

Ce n'est pas tout, puisque Josiane Balasko est également présente sur les planches, au Théâtre des Nouveautés, pour jouer sa pièce Un chalet à Gstaad. Un rythme de vie effréné qui oblige l'artiste à adapter son quotidien : "Les jours de représentation, je m’octroie une sieste l’après-midi, c’est indispensable, surtout à mon âge, pour tenir 1h40", explique la comédienne, qui s'est aussi retrouvée dans l'obligation d'arrêter la cigarette pour ne pas aggraver son état de santé. "Moi qui ai beaucoup fumé, j’ai arrêté il y a un an et demi. Je ne l’avais pas planifié, mais une bronchite carabinée m’y a obligée. Comme si mon corps rejetait subitement la cigarette", livre Josiane Balakso. Un mal pour un bien pour cette dernière, qui ne compte pas recommencer de si tôt à fumer : "Je n’ai jamais eu envie de reprendre. Depuis, je respire mieux, je me sens mieux."

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi