Publicité

NCIS : au fait, pourquoi Gibbs porte un bracelet médical dans tous les épisodes de la série ?

CBS
CBS

Du haut de ses 20 saisons, NCIS est l’un des monuments du petit écran. Après tant de temps passé à l’antenne, on pourrait croire que l’on sait tout de la série procédurale qui a fait ses débuts sur CBS en 2003 et pourtant… Par exemple, savez-vous pourquoi Gibbs porte un bracelet médical dans les 435 épisodes dans lesquels il apparaît ?

Depuis le tout premier épisode de la série, Mark Harmon a fait sensation dans la peau de Leroy Jethro Gibbs. Si l’acteur a quitté le devant de la scène NCIS au cours de la saison 19, préférant continuer son travail sur la série dans ses coulisses en tant que producteur, il fait toujours parler de lui aujourd’hui.

Bien que le show soit principalement centré sur les enquêtes, la vie personnelle de Gibbs a souvent été abordée et son parcours exploré dans des flashbacks. Mais malgré tous ses détails sur sa vie – on devrait d’ailleurs en apprendre bien plus grâce au spin-off consacré à sa jeunesse, actuellement en cours de développement –, beaucoup se sont demandés pourquoi l’agent portait toujours un bracelet médical.

Les théories des fans sont alors allées bon train. Les raisons possibles : des problèmes de santé antérieurs, le coup de feu qu’il a reçu, toutes les blessures subies au cours de sa carrière dont son coma après une explosion, ou encore une allergie à un médicament particulier. Cependant, le bracel…

Lire la suite sur AlloCiné

NCIS : deux anciens personnages rejoignent la série dérivée sur le passé de Gibbs !

"Il est sur le point de faire la pire erreur de sa vie" : un membre majeur du NCIS en difficulté dans la prochaine saison ?

Ce soir sur TF1+ : la star de ce film d'action des années 90 y joue six rôles !

Festival Ciné Junior 2024 : avant-premières, ciné-concerts, animations… Découvrez le programme de cet événement pour toute la famille dès 3 ans !

"Splendide" : noté 4,3 sur 5, c'est le meilleur film d'Emma Stone… mais ça n'est pas La La Land

Ce soir à la télé : quand le réalisateur d'Equalizer transformait Mark Wahlberg en machine de guerre