Publicité

NBA : Victor Wembanyama confirme sa venue à Paris avec les Spurs de San Antonio lors de la saison 2024-2025

Victor Wembanyama et les Spurs de San Antonio joueront au moins un match de basket à Paris en 2025.
MADDIE MEYER / Getty Images via AFP Victor Wembanyama et les Spurs de San Antonio joueront au moins un match de basket à Paris en 2025.

NBA - Un retour aux sources pour Victor Wembanyama. Le jeune prodige français ainsi que son coach, l’entraîneur Gregg Popovich, ont annoncé que les San Antonio Spurs joueront au moins un match à Paris en 2025 la saison prochaine.

Cette déclaration a été faite lors d’une conférence de presse, ce dimanche 17 mars, après le match des Spurs face aux Brooklyn Nets, au cours duquel Wemby s’est illustré avec 33 points, 15 rebonds, 7 contres et 7 passes. Interrogé sur l’importance de la victoire des Spurs à Austin, où l’équipe avait joué quelques matchs à « domicile » hors de leur salle habituelle du Frost Bank Center, Gregg Popovich a réagi avec humour : « Peu importe l’endroit où l’on gagne, ça pourrait bien être Tombouctou ! »

Une sortie qui a incité les journalistes à l’interroger sur un éventuel match à Paris. « Eh bien on va y aller va », a-t-il simplement répondu dans un sourire.

Dans la foulée, Victor Wembanyama a fait part de son enthousiasme. « J’ai hâte. Ce match ou ces matchs seront très importants pour moi, c’est là d’où je viens, c’est ma ville », a dit le jeune prodige de 20 ans. « Ça me permettra également de voir ma famille en pleine saison, c’est parfait. »

La capitale française a déjà accueilli des matchs de la NBA par le passé, notamment avec une rencontre opposant les Cleveland Cavaliers aux Brooklyn Nets le 11 janvier 2024. Ce match avait attiré de nombreuses célébrités, dont les joueurs du Paris-Saint-Germain mais aussi d’anciens sportifs de haut niveau comme Ronaldo Luís Nazário, David Beckham et Tony Parker.

À voir également sur Le HuffPost :

A la NBA Paris Game 2024 : Mbappé, David Beckham, Tony Parker parmi les stars présentes

En NBA, les Detroit Pistons battent un triste record, avec une 27e défaite consécutive