Publicité

NBA: grande première pour Wembanyama, élu rookie du mois

Le duel entre les deux diamants de la NBA s’annonce comme l’un des feuilletons de la fin de saison régulière. Battu par Chet Holmgren en novembre et décembre, Victor Wembanyama vient d’être élu rookie du mois de janvier à l’Ouest. C’est la toute première fois que le N°1 de la dernière draft reçoit cette distinction depuis ses débuts en NBA.

Un mois étincelant sur le plan individuel... et du mieux collectivement

Avec 24 points, 9,6 rebonds et 3,3 contres de moyenne par match, et ce malgré une restriction de minutes à cause d’une blessure à la cheville survenue avant Noël, Wembanyama a réalisé un mois de janvier de haut-vol. Collectivement, une légère amélioration a pu être observée dans les résultats des San Antonio Spurs. Même s’ils sont toujours englués à la dernière place de la Conférence Ouest, les hommes de Gregg Popovich ont remporté cinq matchs en janvier, soit autant qu’entre le 26 octobre (1er match de saison régulière) et le 31 décembre.

Holmgren a quelque peu marqué le pas

N°2 de la draft 2022 mais blessé toute la saison dernière (et donc considéré comme débutant cette année), Holmgren est le grand rival de Wembanyama dans la course au trophée de rookie de l’année, décerné à la fin de la saison régulière. Très important dans la réussite du Thunder d'Oklahoma City, actuel 2e de la Conférence Ouest, l’Américain a quelque peu marqué le pas en janvier. Sur le mois écoulé, il a tourné à 14,9 points, 7,3 rebonds et 2,5 rencontres, sa ligne de stats la plus "faible" sur un mois entier depuis le début de la saison.

À l’Est, c’est l’arrière-ailier des Charlotte Hornets Brandon Miller (16 points, 4,1 rebonds, 2,4 passes), N°2 de la draft 2023 derrière Wembanyama, qui a été mis à l’honneur.

Article original publié sur RMC Sport