Publicité

NBA: le coup de gueule de Fred Weis contre les Français qui n'ont pas voté pour Wembanyama pour le All-Star Game

Auteur d'une première saison réussie en NBA, Victor Wembanyama ne figure pas parmi les starters du prochain All-Star Game de la NBA, organisé le 18 février à Indiana, au contraire de LeBron James, Kevin Durant, Luka Doncic, Nikola Jokic et Shai Gilgeous-Alexander, tous retenus dans l'équipe de la conférence Ouest. L'absence du Français n'est pas du goût de Fred Weis, qui ne comprend pas le manque de soutien dans l'Hexagone pour Wemby.

"C'est quoi ce pays où on n'envoie pas le meilleur joueur potentiel du monde au All-Star Game? On a en NBA un joueur qui fait l'unanimité partout, qui est numéro 1 de la draft, qui fait une saison de rookie incroyable. Nous, les Français qui aimons la NBA, on va voter pour d'autres personnes que les Français? C'est quoi ce bordel?" a-t-il pesté dans les Grandes Gueules du Sport sur RMC ce dimanche.

Wembanyama peut encore prétendre à y participer

Seulement 8e choix des fans pour les froncourts à l'Ouest (derrière Anthony Davis, Kawhi Leonard, Paul George et Alperen Sengün), Victor Wembanyama est pourtant très apprécié au sein de la planète NBA, mais pas suffisamment aux yeux des Français selon Fred Weis. "Victor Wembanyama, on l'adore. Il n'est pas en tête des intentions de vote, c'est normal, c'est un rookie. Il faut se rappeler de Zaza Pachulia, un Géorgien. Lui, il a failli aller au All-Star Game, parce que son peuple a tout fait pour qu'il y aille. Nous, on dit qu'on aime le sport, mais on n'est pas un pays de sport. Rudy Gobert va peut-être devenir quatre fois meilleur défenseur, quelque chose d'historique en NBA, on ne vote pas pour lui non plus. Moi, j'ai honte."

Victor Wembanyama sera de toute façon présent à Indianapolis pour le All-Star week-end puisqu'il a annoncé sa participation au "skills challenge", le concours d'adresse. Le géant des Spurs a encore une chance de disputer son premier All-Star Game s'il est choisi parmi les remplaçants par les entraîneurs des 30 franchises NBA, qui dévoileront la sélection complétée le 2 février.

Article original publié sur RMC Sport