Publicité

National: le match entre Nîmes et Rouen interrompu plusieurs minutes par des agriculteurs

Soulagement pour les Crocos. Après six défaites de suite en championnat, le Nîmes Olympique a retrouvé le sourire vendredi en l’emportant à domicile contre Rouen (2-0), lors de la 18e journée de National. Un résultat façonné au retour des vestiaires grâce à des buts de Freddy Mbemba (47e) et Hamza Sbaï (50e) qui permet aux hommes de Frédéric Bompard, toujours englués dans la zone rouge, de revenir à deux longueurs de Versailles, le premier non-relégable.

"France, veux-tu encore de tes paysans ?"

De cette soirée, Nîmois et Rouennais retiendront aussi l’intrusion à la mi-temps d’environ 150 manifestants, dont une trentaine d’agriculteurs au stade Antonins, comme le rapporte le journal Midi Libre. Encadrés par des policiers, ils ont entonné La Marseillaise et ont déployé deux banderoles, en tribunes et sur la pelouse : "France, veux-tu encore de tes paysans ?" et "Soutien à l'Ariège". Aucune violence n’a été commise, selon Midi Libre. Cette action sociale a eu pour effet de retarder la reprise du jeu. La seconde période a été lancée avec 18 minutes de retard. Le match a pu aller au bout sans souci et les agriculteurs ont donc porté chance aux locaux.

Après des jours de protestations et de blocages un peu partout en France, le premier ministre, Gabriel Attal, a annoncé vendredi, à l’occasion d’un déplacement en Haute-Garonne, des mesures censées répondre à la colère des agriculteurs. II a notamment accédé à certaines des demandes les plus pressantes : abandon de la hausse de la taxe sur le gazole non routier (GNR), mesures de simplification, indemnités revalorisées pour les éleveurs bovins touchés par la maladie hémorragique épizootique…

Article original publié sur RMC Sport