Publicité

Natalie Portman célèbre depuis l’âge de 12 ans, elle revient sur sa “jeunesse différente” (VIDEO)

Natalie Portman, l'ex-enfant star devenue une productrice hollywoodienne influente, égérie du parfum Miss Dior et comédienne oscarisée, est à l’affiche du troublant “May December”, récemment acclamé au Festival de Cannes. Ce film marque la première collaboration entre Natalie Portman et Todd Haynes, un réalisateur connu pour sa finesse dans l'exploration des destins féminins. Dans le film, Natalie Portman incarne une actrice du petit écran qui doit interpréter un personnage inspiré d'un fait divers choquant des années 1990, l'histoire d'amour entre Mary Kay Letourneau, condamnée pour abus sexuel sur mineur, et un adolescent.

Natalie Portman a fait des débuts précoces dans l'industrie cinématographique. À l'âge de 12 ans, elle se voit confier le rôle de Mathilda dans "Léon" de Luc Besson.

Si elle a parfois reproché à cette surexposition médiatique de lui avoir volé une part d’enfance et d’innocence, notamment après la sortie de “Léon”, elle a pu, grâce à ce métier, avoir une vie un peu à part qu’elle ne regrette pas aujourd’hui.

Interrogée par Anne-Elisabeth Lemoine dans C à vous sur ses débuts, Natalie Portman répond : “Cela m’a donné une vie extraordinaire. Je sais que ce n’est pas une vie ou une jeunesse atypique”.

À lire également

"Si je ne gagne pas, je m’en vais" : La drôle de réaction de Jennifer Lawrence lors de la cérémonie des Golden Globes

Celle qui est aujourd’hui maman de deux enfants, Aleph, 12 ans, et Amalie, 7 ans, ajoute : “Mais j’ai pu voyager, voir des endroits que je n’aurais jamais vu, j’ai rencontré des gens que je n’aurais jamais pu rencontrer”.

Elle ajoute : “J’ai pu collaborer avec des artistes qui m’ont montré des manières nouvelles de voir le monde”.

Elle estime avoir “eu beaucoup de chance”.

En fait, j’ai eu beaucoup de chance que mes parents soient très protecteurs. Donc j’ai pu faire tout cela sans en avoir souffert”, confie-t-elle.

“Mais oui c’est une adolescence, une jeunesse différente” ajoute celle qui, malgré sa carrière d’actrice, a souhaité poursuivre ses études de psychologie à Harvard, et sort dipl...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi