Publicité

Natalia Vodianova : Cette "mission" qu'elle mène depuis des années, un combat aux motivations très personnelles

<p>Natalia Vodianova, connue pour ses activités de mannequin, a un combat plus discret.</p>
<p>Natalia Vodianova - Backstage du défilé de mode Femmes prêt-à-porter printemps-été "Balmain" à la Seine Musicale à Paris. © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis / Bestimage <br /><br /></p> - © BestImage, Veeren -Christophe Clovis / Bestimage
Natalia Vodianova, connue pour ses activités de mannequin, a un combat plus discret. Natalia Vodianova - Backstage du défilé de mode Femmes prêt-à-porter printemps-été "Balmain" à la Seine Musicale à Paris. © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis / Bestimage - © BestImage, Veeren -Christophe Clovis / Bestimage

C'est un combat qu'elle mène en toute discrétion : depuis 2004, l'immense top-model russe Natalia Vodianova se bat au quotidien pour améliorer les conditions de vie des enfants handicapés de son pays d'origine. Une belle initiative qu'elle ajoute à sa vie déjà bien remplie, entre son métier et ses cinq enfants, mais qui lui tient tout particulièrement à coeur : depuis son enfance, sa famille a été confrontée au handicap...

Depuis le début de sa carrière il y a plus de vingt ans, difficile d'être passé à côté de Natalia Vodianova : la sublime Russe de 41 ans a multiplié les contrats avec les marques les plus prestigieuses et a exposé sa silhouette de rêve dans tous les pays du monde.

Egérie Etam, Guerlain ou encore Givenchy, elle a défilé pour les plus grands. Tout en se construisant une vie de famille bien remplie : mariée deux fois, Natalia Vodianova a cinq enfants (Lucas, Neva et Viktor, d'abord, puis Maxim et Roman, dont le père est son époux Antoine Arnault). Une véritable tribu, qu'elle élève tout en menant un combat bien plus discret.

En effet, cela fait dix-neuf ans que la jeune femme a monté sa propre association, Naked Heart Foundation, qui développe des aires de jeux pour les enfants en Russie. Et notamment pour les enfants handicapés, un sujet qui lui tient particulièrement à coeur. En effet, sa petite soeur Oksana est née atteinte d'une forme d'autisme très lourde, ce qui l'a empêchée d'avoir une enfance "normale" mais lui a insufflé une "mission", comme elle l'a expliqué dans Le Figaro ce dimanche lors d'un portrait.

J'aime ma soeur, c'est ma lumière

Un portrait qui n'a finalement parlé ni "de mode, ni de sa famille, ni de la beauté", selon nos confrères, mais uniquement de l'association, tant la jeune femme est passionnée et maîtrise le sujet. Menant ce combat depuis 2004, elle s'est...

Lire la suite


À lire aussi

Anne-Claire Coudray avec son compagnon Nicolas Vix : elle dégaine une tenue très très originale !
Anne-Elisabeth Lemoine angoissée par l'avenir : ce moment qui va "arriver très très vite..."
Pierre Arditi : "J'étais en train de me perdre", cette addiction qui lui a fait perdre très très gros...