Publicité

NASH : il y a désormais un médicament pour la maladie du foie gras

La Food and drug administration (FDA) américaine vient d'autoriser le tout premier traitement pour soigner la stéatose hépatique non alcoolique (NASH) plus souvent appelée maladie du foie gras. C'est sans nul doute une bonne nouvelle car aucun traitement n'existait à ce jour alors que la NASH est la maladie du foie la plus fréquente : elle touche environ un adulte sur 5 en France. Le premier médicament à obtenir le feu vert pour cette maladie sera commercialisé sous la marque Rezdiffra à partir d'avril prochain aux Etats-Unis. Le médicament mis au point par le laboratoire Madrigal a été approuvé pour les patients atteints de NASH avec fibrose ou cicatrices dont la gravité a progressé jusqu'au stade 2 ou 3, a annoncé jeudi la société.

Une maladie qui n'est pas encore élucidée

La cause de la maladie du foie gras n’est pas entièrement élucidée. Elle est généralement associée à l’obésité, à l’hypothyroïdie, au diabète, à des taux élevés de graisse dans le sang et à des problèmes de santé similaires. La NASH provoque une accumulation excessive de graisse dans le foie, ce qui crée une inflammation et une fibrose (des cicatrices), de l'organe. A un moment donné, la fibrose est telle que le foie ne fonctionne plus. Et cela peut entraîner une cirrhose du foie ou un cancer. La FDA a approuvé ce médicament sur les bases d'une étude de stade avancé portant sur 888 patients, qui ont montré que ceux qui prenaient du Rezdiffra présentaient (...)

Lire la suite sur Top Santé

Ramadan : les 3 conseils d'une diététicienne pour rester rassasié pendant le jeûne
Un pharmacien partage 3 symptômes de cancer visibles le matin
Elle découvre être atteinte d'un cancer rare grâce à son coiffeur
5 astuces pour garantir un meilleur endormissement (sans médicament)
Un médecin conseille ces 4 aliments pour éviter Alzheimer, le diabète et le cancer