Découvrez en vidéo l'exposition « Napoléon n'est plus »

·1 min de lecture
La mort de Napoléon par Steuben en 1825.
La mort de Napoléon par Steuben en 1825.

Napoléon est mort ce 5 mai, à 5 h 49 de l'après-midi ? sa pendule en or signée Sully Lepaute a été arrêtée au moment exact du dernier soupir. Il est décédé dans la maison de Longwood, sur l'île de Sainte-Hélène (située dans l'Atlantique sud), sa geôle depuis près de six ans. Après de longues heures de coma, le Corse s'est réveillé et a murmuré, selon les informations qui nous sont parvenues, ces quelques mots : « France, tête, armée. » Il allait fêter ses 52 ans le 15 août prochain. « Ce n'est pas un événement, c'est une nouvelle », aurait soufflé, dit-on dans son entourage, Talleyrand. L'ancien ministre des Affaires étrangères de Napoléon, et désormais en froid avec Louis XVIII, a démenti cette phrase.

Selon les proches qui ont côtoyé l'ancien empereur des Français (1804-1815), l'agonie a duré de nombreux jours. Un cancer de l'estomac l'a affaibli ces dernières années et des spasmes, de plus en plus violents, ont fini par achever le vainqueur d'Austerlitz et de Marengo. D'après les témoignages que nous avons récoltés, Napoléon avait cessé de sortir de Longwood et vivait dans le noir. Il avait cessé de s'alimenter. Son moral avait également été atteint par des conditions de détention difficiles et de nombreux départs parmi ses proches. « La nuit avant sa mort, ce n'était plus qu'un cadavre, nous explique le général Bertrand. Son gilet était couvert de crachats rougeâtres. À 8 heures du matin, une larme est sortie de l'?il gauche. À 5 h 49, l'Empereur a rend [...] Lire la suite