Publicité

Naples-Barça: un match nul pas très emballant, Osimhen a répondu à Lewandowski

Les stars étaient au rendez-vous de cette affiche des huitièmes de finale aller de Ligue des champions, mais pas forcément le spectacle. Le Napoli a été tenu en échec par le FC Barcelone sur sa pelouse (1-1) ce mercredi, malgré une réalisation de son buteur Victor Osimhen, pourtant incertain avant le coup d'envoi. Robert Lewandowski avait lui ouvert le score un peu plus tôt dans la rencontre.

Les hommes de Xavi avaient donné le tempo de la rencontre dès les premières minutes, malgré un XI fortement remanié et un étonnant replacement de Pedri comme ailier droit et de Christensen comme numéro 6. Dès la 4e minute, Lamine Yamal lance la rencontre avec une frappe enroulée à l'entrée de la surface, servi par Ilkay Gündogan sur un bel enchaînement (4e). L'attaquant de 16 ans, devenu le plus jeune joueur à disputer un match à élimination directe en Ligue des champions, va buter sur Alex Meret dans la foulée (9e).

Une première période dominée par le Barça

Après une tentative de Robert Lewandowski sur une frappe en pivot (14e), Pedri a failli profiter d'une mésentente entre Meret et Di Lorenzo (15e), heureusement sans conséquence pour les Napolitains. Le Polonais va encore être trouvé sur une combinaison avec Joao Cancelo et son extérieur du pied droit termine sur les gants de Meret (21e). Le gardien napolitain devra de nouveau s'illustrer quelques secondes plus tard, lorsque Gündogan vient envoyer une frappe puissante à l'entrée de la surface (22e).

Le reste des minutes de la première période s'avèrent beaucoup plus calmes, le pressing catalan se faisant moins fort et la rencontre s'équilibrant peu à peu. Les Napolitains, dominés pendant 25 minutes, finissent même par se procurer une grosse occasion sur une tête de Kvaratskhelia détournée in-extremis par Lamine Yamal au second poteau (39e).

Lewandowski ouvre le score, Osimhen répond

Au retour des vestiaires, les Napolitains tentent de montrer un autre visage, avec une tête de Politano non-cadrée sur le coup d'envoi (46e). Premier tir du Napoli de la partie. Mais le Barça répond bien avec une frappe trop écrasée de Gündogan sur une remise de Yamal (49e). Les hommes de Xavi finiront par trouver la faille sur une passe bien sentie de Pedri qui trouve Lewandowski à l'entrée de la surface. Face à une défense apathique, le Polonais percute et frappe (0-1, 60e).

Très performant en première période, Alex Meret a failli se trouer sur un tir puissant de Pedri qu'il relâche presque dans ses propres buts (65e). Après avoir fait sortir Cajuste et Kvaratskhelia, le Napoli vient égaliser contre le cours du jeu, grâce à Victor Osimhen. Le Nigérian devance Inigo Martinez, qui s'effondre, et vient prendre Marc-André ter Stegen à contre-pied pour égaliser (1-1, 75e).

Un but qui relance les locaux, beaucoup plus présents dans la surface barcelonaises en fin de match, avec notamment une reprise de Franck Zambo Anguissa au premier poteau sur corner (85e).

Le FC Barcelone n'a remporté qu'un seul de ses 11 derniers déplacements en phase à élimination directe en Ligue des champions (5 nuls, 5 défaites). C'était contre Manchester United à Old Trafford en avril 2019

Article original publié sur RMC Sport