Publicité

Nantes: Gourvennec affiche un bilan aussi médiocre que... Domenech

Et dire qu’il avait commencé son aventure à Nantes en faisant chuter l’OGC Nice. Arrivés à la Beaujoire invaincus en Ligue 1, les Aiglons ont subi leur premier revers de la saison pour la grande première de Jocelyn Gourvennec au poste d’entraîneur des Canaris.

On espère que le successeur de Pierre Aristouy a bien savouré cette victoire car deux mois plus tard, il n’y a plus regoutté (sauf en 32e de finale de la Coupe de France face à Pau, 4-1). En Ligue 1, son bilan comptable après sept rencontres, et un nouveau revers face à Lens (0-1), samedi à domicile, est de quatre points (une victoire, un nul, cinq défaites).

Et Pierre Aristouy faisait mieux

Ce total avait été fatal à un certain Raymond Domenech au cœur de l’hiver 2021. Arrivé fin décembre 2020 pour succéder à Christian Gourcuff et un intérim assuré par Patrick Collot, l’ancien sélectionneur de l’équipe de France avait "réussi l’exploit" de ne pas gagner un seul de ses sept matchs sur le banc des Canaris.

Et comme Gourvennec, lui aussi n’avait pas réussi à glaner plus que quatre points en sept rencontres (quatre nuls, trois défaites). Après 46 jours à la Jonelière, il avait été remercié et remplacé par Antoine Kombouaré qui avait sauvé le club à l’issue des barrages.

Autre stat pas rassurante pour Jocelyn Gourvennec, avant d’être lui aussi viré, son prédécesseur Pierre Aristouy avançait avec une moyenne de 1,15 point par match. Le FC Nantes de Gourvennec, lui, est au ralenti avec un ratio digne d’un relégable de 0,57 points par match.

Article original publié sur RMC Sport