Publicité

Nantes: la Beaujoire lourdement sanctionnée après les 281 fumigènes craqués contre Strasbourg

La Ligue n’a pas apprécié. Et a décidé de frapper fort. Réunie ce mercredi 20 mars, la commission de discipline de la LFP a infligé de lourdes sanctions au FC Nantes après ce qui s’est passé samedi à la Beaujoire lors de la réception de Strasbourg (1-3).

La tribune Loire fermée jusqu'à la fin de la saison

Pour fêter les 25 ans de la Brigade Loire, le principal groupe de supporters nantais, 281 fumigènes ont été craqués durant la rencontre, selon Ouest-France, et la partie a été brièvement interrompue dans les dernières minutes.

En réaction, le prochain match du club à domicile se jouera à huis clos. Il n’y aura pas de spectateurs face à l’OL le dimanche 7 avril, en clôture de la 28e journée de Ligue 1.

En plus de cette première sanction, la LFP a prononcé la fermeture de la tribune Loire pour deux matchs ferme. Une sanction qui s’appliquera face au voisin rennais (30e journée) et contre Lille (33e journée).

Puisque les Canaris n’ont plus que trois matchs à domicile à disputer jusqu’à la fin de la saison, la tribune Loire devra donc attendre la saison prochaine, sauf barrage, pour se remplir à nouveau. Dans un communiqué, Nantes a réagi en s’estimant "lourdement sanctionné" et en annonçant sa volonté de saisir le Comité national olympique et sportif français (CNOSF).

Pointé à la 16e place du classement et virtuel barragiste, le FCN vient de se séparer de Jocelyn Gourvennec et de faire revenir Antoine Kombouaré pour tenter d’arracher le maintien. Son prochain match, après la trêve internationale, est programmé à Nice le dimanche 31 mars (15h).

Article original publié sur RMC Sport