Les forces de l'ordre font reculer les anti-Zemmour à Nantes

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Des heurts entre pro et anti-Zemmour ont éclaté près du Zénith de Nantes.
Des heurts entre pro et anti-Zemmour ont éclaté près du Zénith de Nantes.

Chaque déplacement est scruté, mais désormais s?accompagne de manifestations plus ou moins violentes. Des heurts entre opposants à Éric Zemmour et les forces de l'ordre ont éclaté samedi après-midi à Nantes. Le pas tout à fait candidat y tenait un meeting, au Zénith de la ville, samedi. Plus de 600 opposants (selon la préfecture), venus manifester contre l'intervention du polémiste à l?appel notamment du collectif Nantes révoltée, ont réussi à entrer dans l?enceinte du Zénith, à bloquer une porte du site et à forcer les grilles.

Les forces de l?ordre ont fait usage de gaz lacrymogène pour faire reculer les anti-Zemmour qui faisaient face, à une centaine de mètres de là, à plusieurs dizaines de sympathisants du polémiste, au niveau du parking Atlantis, proche du périphérique ouest de Nantes.

À LIRE AUSSIZemmour avant Zemmour ? La fabrique d?un candidat

Jeu du chat et de la souris

Peu avant l'arrivée d'Éric Zemmour au Zénith de Nantes, les gendarmes mobiles se sont efforcés, dans une sorte de jeu du chat et de la souris, à faire reculer les anti-Zemmour, qui ont tenté de bloquer la quatre voies séparant le Zénith du parking. « Stoppons le film d'horreur », clamait une banderole noire, portée par les manifestants, et illustrée par des caricatures d'Emmanuel Macron et d'Éric Zemmour.

Plusieurs manifestants ont par ailleurs envahi une passerelle enjambant la quatre voies et lancé plusieurs chariots en direction des forces de l?ordre positionnées en dessous, san [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles