"Je n'ai vu qu'un enfant": la veuve du civil ukrainien tué par un soldat russe témoigne

Un soldat russe a été condamné à la prison à vie lundi pour avoir tué un homme de 62 ans dans le Nord-Est de l'Ukraine. Sa veuve témoigne sur BFMTV. Elle réclame notamment son échange contre des soldats du régiment Azov.

Le premier soldat russe jugé pour crime de guerre depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie, Vadim Chichimarine, a été reconnu coupable et condamné à la prison à perpétuité lundi à Kiev pour le meurtre d'un civil.

Le sergent Chichimarine, 21 ans, avait admis avoir abattu Oleksandre Chelipov, 62 ans, dans le nord-est du pays au cours des premiers jours de l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe.

"Je n’oublierai pas ce soldat. Il avait une mitraillette. J’ai aussitôt fermé la porte et je me suis caché derrière le mur".

Le soldat dont parle Kateryna a abattu quelques secondes plus tôt son mari, non loin de leur domicile. "Son corps était étendu au sol, avec son vélo et son téléphone portable à côté de lui"

Pendant son procès, le soldat russe a expliqué ce crime par le fait que l'homme avait son téléphone portable à la main. En effet, il craignait que celui-ci ne donne les positions russes à l’armée ukrainienne.

Présente au procès du meurtrier de son mari

Kateryna a quitté son village de Dovzhyk pour témoigner au procès pour crime de guerre contre son mari Oleksandre.

"Je l’ai regardé dans le box, et je n’ai vu qu’un enfant. Je dois vous dire que je n’ai pas de colère contre lui", assure-t-elle, alors que la vie de son mari s'est brutalement arrêtée.

Et d'ajouter sur la condamnation à vie du meurtrier de son mari:

"La sentence est équitable. Mais je pense qu’on pourrait plutôt l’échanger contre les prisonniers ukrainiens du régiment Azov, les soldats d’Azovstal, ou tout autre soldat. Si au moins une vie peut être sauvée, alors la mort de mon mari n’est pas inutile".

Selon le parquet ukrainien, le pays a ouvert plus de 12.000 enquêtes pour crimes de guerre depuis le début du conflit.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Ukraine: les combats font rage, la Russie progresse dans la région de Lougansk

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles