Publicité

"Je n'ai pas compris votre souffrance" : Laure Adler présente ses excuses à Judith Godrèche dans "C ce soir" sur France 5

"Un mea culpa" : Laure Adler s'excuse auprès de Judith Godrèche dont elle n'a "pas compris" la souffrance - France 5
"Un mea culpa" : Laure Adler s'excuse auprès de Judith Godrèche dont elle n'a "pas compris" la souffrance - France 5

Ce lundi 12 février 2024, la comédienne, qui a déposé plainte pour "viols sur mineur" contre les réalisateurs Benoît Jacquot et Jacques Doillon, a dénoncé un peu plus tôt "un système patriarcal dont faisait partie Laure Adler qui ne (l'a) pas aidé du tout" à se sortir de l'emprise de ceux qu'elle accuse aujourd'hui.

"Une des raisons pour lesquelles je n'osais pas parler, c'est que je sais qu'une partie du cinéma français et de la presse française qui parle de cinéma était complice de ce système", a réalisé Judith Godrèche, invitée en longueur de "C ce soir" ce lundi 12 février 2024 sur France 5. Six jours plus tôt, la comédienne et réalisatrice avait déposé plainte contre les réalisateurs Benoît Jacquot, avec qui elle a entamé en 1986 une relation intime alors qu'elle n'avait que 14 ans (lui en avait 39), et Jacques Doillon pour "viols sur mineur". Depuis, d'autres comédiennes, à l'instar de Isild Le Besco, Julia Roy et Vahina Giocante, ont pris la parole dans "Le Monde", pour dénoncer des violences et du harcèlement sexuel de la part du réalisateur.

"Il y a quelque chose d'extrêmement patriarcal" dans la phrase de Laure Adler

La multiplication de ces témoignages démontre que "c'est une époque (les années 1980 et 1990, ndlr) qui est montrée du doigt", a analysé Karim Rissouli en introduction de l'émission. Les journalistes et les médias ne font pas exception. Judith Godrèche a notamment conservé un souvenir douloureux de son passage dans "Le cercle de minuit", programme de France 2 animé entre 1993 et 1997 par Laure Adler, observatrice en vue du monde culturel à l'époque.

Judith Godrèche a souhaité revenir sur cet épisode avec celle qui, aujourd'hui, est chroniqueuse de "C ce soir" : "Laure, je suis désolée mais je ne peux pas...

Lire la suite


À lire aussi

"Enterrement de vie de garçon" : Panayotis Pascot héros d'une mini-série dès ce soir sur Canal+
Audiences : "Plus belle la vie" s'affaisse encore sur TF1, double record pour "William à midi" sur C8
Eurovision junior : France Télévisions renonce à organiser le concours en 2024 après la victoire de Zoé Clauzure