Publicité

N’oubliez pas les paroles (France 2) : "J'avais juste hâte !", Laurens au taquet pour sa première participation au Tournoi des Maestros

Comment appréhendez-vous cette toute nouvelle compétition pour vous ?

Laurens : L'enjeu est différent des autres compétitions donc je ne suis pas très stressé, voire pas du tout. J'avais juste hâte parce que je regardais à la télé le tournoi les années précédentes et ça m'amusait beaucoup. En fait, je dois même avouer que j'adorais (rires). Et j'adore ces émissions où les règles changent. C'est différent de ce qu'on a l'habitude de voir tous les soirs de l'année. Et puis bon, on voit les maestros être un peu en difficulté, déstabilisés par les paroles et c'est quand même marrant (rires). Je n'ai pas forcément envie d'être déstabilisé à vrai dire (rires), mais c'est quand même marrant à faire, donc j'ai juste envie de découvrir les épreuves et découvrir les autres candidats.

À lire également

N’oubliez pas les paroles (France 2) : Les internautes ravis pour Karine et ses premiers gros gains

Justement, l'enjeu du Tournoi des maestros diffère des autres émissions. Vous jouez pour une association, n'est-ce pas une pression supplémentaire ?

En fait, ce qui est spécial, c'est qu'une fois le match gagné, le vainqueur peut essayer de gagner de l'argent pour une association. Mais pendant tout le match, je ne m'imagine pas sous pression. Pour moi, c'est juste s'amuser et essayer de gagner, mais plus pour la rigolade et pour tenter d'aller en finale afin de jouer une deuxième fois. S'il y a pression, je pense qu'elle n'arrivera qu'en finale si j'y vais mais sur le moment, je pense qu'il faut d'abord se concentrer sur les gains que l'on peut gagner pour une association à l'issue du match. Je dirais donc que la pression est plutôt limitée et je ne ressens pour le moment, pas de stress supplémentaire.

Vous avez continué à réviser entre les Masters et le Tournoi des Maestros ?

Disons que j'ai mis un frein… Mais j'ai quand même continué un peu ou du moins, j'ai essayé. J'ai continué à écouter de la musique, à revoir certaines chansons mais beaucoup plus calmement qu'avant. J'ai fait une pause durant laquelle je n'ai rien fait pendant quelques semaines après le tournage. Puis, j'ai repris doucement mais je ne me suis pas forcé parce que comme je l'ai dé...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi