Publicité

N’oubliez pas les paroles (France 2) : "Je doutais de tout…", Tony éliminé ! Découvrez le montant de sa cagnotte

Il avait fait son entrée dans le jeu le 18 janvier dernier en éliminant Jean-Baptiste. Tony a parfois été malmené par Nagui comme l'ont fait remarquer à de nombreuses reprises des téléspectateurs agacés sur Instagram ou encore X, ancien Twitter. Le jeune homme ne sera hélas pas parvenu à aller très loin dans l'aventure N'oubliez pas les paroles puisqu'il a été éliminé hier soir, jeudi 25 janvier, par Cindy, une coach sportive semble-t-il bien entraînée ! Entrée sur Baby one more time de Britney Spears, la candidate a donné l'impression d'être très motivée et l'a prouvé donc en s'emparant du micro d'argent si convoité.

À lire également

N’oubliez pas les paroles (France 2) : Tony a enfin franchi ce grand cap dans l’émission

"Je doutais de tout…"

La jeune femme annonçait vouloir s'offrir "une télé, un canapé, un frigo et une voiture rose" si elle remporte 20 000 euros dans le jeu et elle pourra peut-être se le permettre si elle réussit à briller dans le jeu musical de Nagui. Au moment d'arriver à l'épreuve de la même chanson, le compteur de Cindy affichait 60 points contre 50 pour celui de Tony. C'est donc ce dernier qui s'est rendu en premier dans le fauteuil. Il fallait 148 points à sa concurrente pour faire retentir la clochette et donc devenir Maestro. C'est sur L'amour à la machine, d'Alain Souchon, que la candidate a fait ses preuves. Nagui lui demandait si c'était une "bonne nouvelle ou pas" de tomber sur un tel titre et Cindy de confirmer : "Normalement, oui". Elle a réussi à aller jusqu'au bout et a fondu aux larmes au moment de réaliser son exploit. "La clochette a retenti, nous avons une nouvelle Maestro", annonçait l'animateur de France 2. Le match s'est terminé avec 213 points pour Cindy contre 50 pour Tony qui a tenu à dire quelques mots avant de quitter le plateau. "Ce qui est perturbant ici, c’est que je doutais de tout… J’étais là, j’avais l’impression que dès que je disais un mot c’était faux sur les mêmes chansons. J’ai laissé beaucoup d’avance à chaque fois", regrettait-il. L'animateur ne repart pas bredouille puisqu'en 13 victoires, il est parvenu à réunir...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi