Publicité

240 vidéos : tout ce que vous voyez dans La Fièvre a spécialement été tourné pour la série CANAL+

Rémy Grandroques, Quad+Ten, Canal+.
Rémy Grandroques, Quad+Ten, Canal+.

Rien n’a été laissé au hasard. Dans les premiers épisodes de La Fièvre, diffusés ce lundi 18 mars sur Canal+, plusieurs scènes se déroulent dans une pièce spéciale de l’entreprise spécialisée en communication de crise et en sondages d’opinion gérée par Tristan (Xavier Robic).

Une sorte de salle de contrôle qui comporte un impressionnant écran géant, qui permet notamment à Sam (Nina Meurisse) d'avoir un œil sur les tendances sur tous les réseaux sociaux en même temps.

Une inspiration venue tout droit de… la SNCF !

"On s’est inspirés d’un très grand écran géant qui existe vraiment. On est d’ailleurs allés le voir avec Eric [Benzekri, créateur et co-scénariste de la série, ndlr]. Il se trouve dans un centre de crise de la SNCF", se souvenait Ziad Doueiri, le réalisateur de La Fièvre, en conférence de presse en février dernier.

"Cet écran les aide à gérer les problèmes avant qu’on ne commence à en parler sur BFMTV. Il affiche en temps réel les messages des usagers qui se plaignent sur les réseaux sociaux et leur permet d’envoyer tout de suite une équipe régler le problème", explique Ziad Doueiri.

Il poursuit : "Cet écran a été conçu par une entreprise d’une quinzaine de personnes, qui est venue nous aider pour le nôtre. D’ailleurs, lorsque l’équipe est venue sur le plateau de tournage pour découvrir le résultat final, elle nous a dit ‘Ah putain, c’est mieux que le vrai !’

On était très fiers. On a joué sur le graphisme pour coller au plus près des codes…

Lire la suite sur AlloCiné

La fièvre sur Canal+ : que vaut la nouvelle mini-série politique du créateur de Baron Noir ?

Présidentielle 2022 : Baron Noir, Years and Years… 5 séries politiques sur CANAL+