Publicité

Nîmes: trois hommes mis en examen deux mois après un meurtre dans le quartier Pissevin

Trois hommes ont été mis en examen ce jeudi 1er février, dont un pour meurtre, deux mois après la mort d'un homme poignardé dans le quartier populaire de Pissevin à Nîmes, gangrené par la violence et le trafic de drogue, a indiqué ce vendredi 2 février le parquet.

"Les investigations menées par les services de la police judiciaire de Nîmes ont conduit cette semaine à l'interpellation de plusieurs individus, dont trois ont été mis en examen par un juge d'instruction", a précisé dans un communiqué la procureure de Nîmes, Cécile Gensac.

Une affaire "en lien avec les stupéfiants"

"L'un d'eux a été mis en examen pour meurtre et placé en détention provisoire. Les deux autres se voient reprocher des faits de non-assistance à personne en péril et ont fait l'objet d'un placement sous contrôle judiciaire", a-t-elle ajouté.

"Les faits s'inscrivent dans un contexte de différend en lien avec les stupéfiants", a aussi indiqué la procureure, en précisant que "les investigations se poursuivent".

Le 27 novembre, un homme âgé de 27 ans, "habitant du quartier et défavorablement connu de la justice", était mort des suites de blessures à l'arme blanche au niveau du thorax. Les faits s'étaient déroulés dans "les parties communes d'un parking de la galerie Wagner, lieu de trafic de stupéfiants", a rappelé Cécile Gensac.

C'est notamment devant la galerie Wagner qu'un garçon de 10 ans, Fayed, totalement étranger au trafic de drogue, avait été atteint d'une balle perdue en août 2023. Deux hommes ont également été abattus dans ce quartier en janvier et en août l'an dernier.

Article original publié sur BFMTV.com