Publicité

Quand est-il nécessaire de faire une cure de magnésium ?

Certaines personnes sont plus à risque de présenter des carences de ce sel minéral, essentiel pour des centaines de réactions dans le corps.

Même si le magnésium est l'un des éléments les plus communs de l’Univers, il arrive que l'on n’en ait pas assez ! Ce sel minéral est aussi très présent dans nos corps, notamment dans les os, les dents et les muscles. En fait, le magnésium dans le sang représente moins de 1 % du total dans l’organisme, raison pour laquelle il peut être difficile de détecter une carence seulement avec un bilan sanguin. Pourtant, ces carences peuvent avoir des conséquences graves sur la santé.

Un élément nécessaire pour un grand nombre de réactions enzymatiques

Car le magnésium participe à plus de 300 processus biologiques dans le corps, allant de la production d’énergie à la transmission de l’influx nerveux et la relaxation musculaire. Un manque de ce sel minéral peut entrainer des problèmes musculaires (crampes et engourdissements), des tremblements, ainsi que des problèmes cardiaques, neurologiques, gastro-intestinaux et rénaux.

Une alimentation équilibrée suffit la plupart du temps...

Cependant, ces carences sont rares. Les apports nutritionnels conseillés sont de 420 mg par jour chez les hommes, 320 mg chez les femmes, et 400 mg chez les adolescents, les femmes enceintes et celles qui allaitent. Des quantités que l’on peut avoir facilement dans son alimentation, car ce sel minéral est présent dans un grand nombre de sources alimentaires, telles que les oléagineux, le chocolat, le café et les céréales complètes.

Pour vous assurer d’avoir une bonne quantité de magnésium, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a mis en ligne une liste des animaux riches en magnésium, ainsi qu’un outil qui calcule la teneur en magnésium de différents aliments.

… mais pas toujours

Mais l’alimentation n’est pas suffisante pour quelques populations. C’est notamment le cas de personnes âgées, qui absorbent moins bien le magnésium ; les personnes avec diabète de type 2 ou alcoolisme, qui produisent trop d’urine et éliminent ainsi trop vite ce [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi