Ces mystérieuses structures en pierre sont plus anciennes que les pyramides

·2 min de lecture

Des archéologues ont mis en évidence les premières preuves d'un culte du bétail néolithique dans la péninsule arabique.

Des chercheurs ont publié vendredi des travaux dans lesquels on en apprend plus sur les «mustatils» (rectangle, en arabe), des structures rectangulaires qui sont visibles au nord-ouest de l’Arabie Saoudite. Dans une étude publiée dans la revue «Antiquity», des archéologues de l'université Australie-Occidentale de Perth ont déclaré qu'il en existait plus de mille et qu'elles auraient été érigées à la fin du sixième millénaire avant J.-C., soit bien avant les pyramides d'Égypte.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les mustatils ont été découverts dans les années 1970 mais il faudra attendre 2017 avant que l’on ne s’y intéresse vraiment. Ils sont étendus sur environ 200.000 kilomètres carrés dans les régions de Khaybar et d'Al-'Ula, là où un énorme projet de développement est en cours. Elles se présentent sous la forme de longs murets en pierre dont un côté est plus chargé en cailloux que les autres. Les archéologues pensent qu’ils ont peut-être été bâtis de cette manière afin de guider une procession d’un bout à un autre. Mais les chercheurs ont aussi découvert que certains mustatils étaient beaucoup plus complexes que d’autres. Certains sont en effet composés de «piliers» et de petites «cellules».

urn_cambridge.org_id_binary_20210424141923575-0671_S0003598X2100051X_S0003598X2100051X_fig2

Pourquoi ces rites ?

On ne sait pas vraiment pourquoi il en existe autant. Mais les scientifiques estiment qu’ils ont(...)


Lire la suite sur Paris Match