Publicité

Le mystère des ongles aux six lignes blanches

Les ongles d'un trentenaire britannique ont passionné la communauté scientifique pendant des mois.  - Credit:
Les ongles d'un trentenaire britannique ont passionné la communauté scientifique pendant des mois. - Credit:

Quand il se présente à l'école de médecine de l'université de Cambridge, au Royaume-Uni, cet homme de 30 ans ne comprend pas ce qui lui arrive. Les ongles de ses mains sont marqués de fines stries blanches transversales d'une incroyable régularité. Un véritable code-barres.

Cela fait plusieurs mois que cet étrange phénomène est apparu. Lors de l'examen, les médecins, qui font le récit de ce cas étrange dans une publication du prestigieux New England Journal of Medicine, comptent les lignes et remarquent qu'elles sont toujours au nombre de six, sur chaque ongle des deux mains. Ils diagnostiquent une leuconychie transversale, appelée aussi lignes de Mees.

À LIRE AUSSI Vernis et lampes UV : l'Académie de médecine alerte sur des risques de cancerCette décoloration, connue depuis le début du XXe siècle, survient généralement lors d'une intoxication aux métaux lourds, comme l'arsenic ou le thallium. Elle est due à une perturbation de la matrice, cette zone située à la base de l'ongle d'où ce dernier prend naissance pour s'étendre vers la pointe du doigt grâce à l'accumulation d'une protéine dure, la kératine. Dans le cas du patient de Cambridge, la perfection de ces stries a de quoi intriguer. Habituellement, elles ne sont pas si nettes ni nombreuses.

Des stries qu'il serait possible de dater !

Mais cette kératinisation anormale est aussi connue dans le cas de patients ayant subi des chimiothérapies. C'est ce qui met les médecins anglais sur la voie du cancer. Inte [...] Lire la suite