Publicité

Le mystère Maya Millete : 3 ans après sa disparition, son mari accusé attend toujours son procès

Il devait être jugé en août prochain, il le sera finalement en janvier 2025. Larry Millete, accusé du meurtre de sa femme Maya, ne cesse de tenter de faire repousser son procès, avec l’aide de ses avocats. Si la nouvelle date a été arrêtée par le juge mardi 2 avril, les proches de la victime ont expliqué que l’attente du procès était « atroce ». Citée par le « Sun US », la sœur de Maya, Maricris Drouaillet, a déclaré vouloir obtenir justice tout en reconnaissant que le verdict serait triste, quoi qu’il arrive. « Larry a fait partie de notre famille pendant 20 ans et nous l’aimions, nous avons grandi ensemble. Il n’avait jamais montré aucun signe ou raison indiquant qu’il allait faire du mal à ma sœur ».

C’est en janvier 2021 que Maya Millete a disparu aux Etats-Unis. Le corps de la mère de famille de 39 ans n’a jamais été retrouvé. L’enquête sur la disparition de May « Maya » Millete a montré qu’elle souhaitait divorcer de son mari depuis 2020, « pour de nombreuses raisons », notamment à cause d’une « relation toxique ». Elle aurait essayé de « négocier » avec lui pour que la garde de leurs enfants soit partagée, mais il aurait refusé. « Dans les cas d’homicide, il y a souvent un événement déclencheur », avait déclaré le procureur à l’époque. « Dans ce cas, le 7 janvier 2021, May ne faisait plus juste parler de divorce. Elle a franchi cette étape, et le dernier appel enregistré que May a fait était à un avocat spécialisé dans le divorce. Elle n’a pas passé d’autres appels...


Lire la suite sur ParisMatch