Publicité

Mystère dans le Maryland : à Ridgely, tous les policiers sont suspendus jusqu’à nouvel ordre

Depuis mercredi 13 mars, le commissariat de la ville de Ridgely, dans le Maryland, est vide. Les six fonctionnaires qui y travaillent habituellement ont tous été suspendus pour une raison bien mystérieuse.

Que se passe-t-il à Ridgely ? Dans cette petite ville du Maryland, l’ensemble des forces de police a été suspendu par les procureurs de l’État « en attendant le résultat d’une enquête ». Une décision qui laisse les habitants « choqués, sceptiques et nerveux », d’après la presse américaine. Et pour cause, le mystère entourant ce coup de rabot est total : tout le monde ignore la raison de cette suspension collective.

« Ce qui est très préoccupant, c’est qu’ils n’ont pas communiqué avec nous de manière honnête et ouverte », s’est dès lors insurgée Cline, une habitante de Ridgely, auprès de Associated Press (AP). « Cela nous amène à remettre en question l’intégrité des personnes qui sont censées nous protéger et nous servir », s’est également emporté Holly Justice, une esthéticienne propriétaire d’un spa à Ridgely.

Faute d’informations, les rumeurs courent

Dans un communiqué publié la semaine dernière sur le site de la ville, les responsables ont simplement déclaré qu’une commission avait « suspendu avec salaire l’intégralité du département de police de Ridgely » (soit six personnes) et qu’une enquête était menée par le bureau du procureur de l’État « qui traite les affaires d’inconduite publique, de fraude électorale et de violations des lois sur l’éthique ».

Face à tant de mystère, habitants et journalistes américains émettent une hypothèse, celle de potentiels comportements racistes parmi les forces de police. AP rappelle ainsi qu’un chef de police d’un village voisin ...

Lire la suite sur ParisMatch