Covid-19 : ce qu'il faut savoir sur Omicron, variant classé "préoccupant" par l'OMS

·1 min de lecture

Un cinquième variant préoccupant. Après Alpha, Bêta, Gamma et Delta, voici Omicron. Il s'agit du cinquième variant classé "préoccupant" par l'Organisation mondiale de la Santé, vendredi, qui l'a ainsi rebaptisé par une lettre de l'alphabet grec. De son nom complet B.1.1.529, ce variant a été détecté pour la première fois mercredi en Afrique du Sud, précise l'OMS. Depuis l'apparition du variant Delta au printemps dernier en Europe, aucun autre n'avait suscité jusque-là autant d'inquiétudes de la part des experts scientifiques. Selon le groupe d'experts de l'instance onusienne, les données préliminaires de ce variant suggèrent qu'il présente "un risque accru de réinfection" par rapport aux autres variants.

Des mutations nombreuses. Le variant B.1.1.529 présente un nombre "extrêmement élevé" de mutations, selon le virologue Tulio de Oliveira, de l'institut de recherche KRISP, à Durban, en Afrique du Sud. On en recense trente au niveau de la protéine Spike et dix sur le récepteur ACE2 - la protéine nécessaire à l'entrée du virus dans les cellules de l'hôte. En comparaison, le variant Beta en compte trois et Delta deux, selon le chercheur, qui s'est exprimé jeudi lors d'une conférence de presse. "Nous pouvons voir qu'il a un potentiel de propagation très rapide", a-t-il ajouté. Pour l'heure, 22 cas ont été signalés en Afrique du Sud, touchant principalement des jeunes. Des cas ont également été signalés au Botswana, à Hong Kong ainsi qu'en Israël. Vendredi après-midi, la Belgiqu...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles