Musique. La punk Angela Merkel choisit du Nina Hagen pour sa cérémonie d’adieu

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La chancelière sortante doit assister à sa cérémonie militaire d’adieu ce jeudi 2 décembre, à Berlin. Conformément à la tradition allemande, Angela Merkel a choisi pour l’occasion trois mélodies, dont une chanson de la chanteuse punk Nina Hagen. Un choix surprenant, mais cohérent, selon le Tagesspiegel.

Du punk et de la musique religieuse. Pour rythmer sa cérémonie militaire d’adieu à la chancellerie, Angela Merkel a choisi des chansons relativement éclectiques. “La chancelière sortante a opté pour Für mich soll’s rote Rosen regnen, de Hildegard Knef, et le cantique œcuménique Grosser Gott, wir loben Dich, relate le Tagesspiegel. La fanfare militaire de la Bundeswehr jouera également à la trompette Du hast den Farbfilm vergessen, de [la chanteuse punk] Nina Hagen.”

Outre-Rhin, le côté populaire de cette dernière chanson a surpris. Composée en 1974 en République démocratique d’Allemagne, la chanson Du hast den Farbfilm vergessen (“Tu as oublié la pellicule couleur”, en français) est très connue, particulièrement dans les Länder de l’Est. “En choisissant une chanson que beaucoup beuglent à la table de la cuisine lors des anniversaires à chiffre rond de l’oncle de la famille, la chancelière témoigne une fois de plus de la finesse de son humour”, explique le journal berlinois.

En anoblissant Nina Hagen, une personnalité plutôt spéciale politiquement comme personnellement, elle affiche une volonté d’inclusion presque présidentielle – qui dépasse toutes les couleurs de cheveu.”

À lire aussi: Opinion. “Angela Merkel, vous êtes quelqu’un de bien”

Avec sa chevelure teinte en couleurs flashy, l’artiste punk sort du lot, au regard des compositeurs choisis

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :