Musique. Aux États-Unis, le premier concert “à distance physique” s’est tenu dans l’Arkansas

The New York Times (New York)
1 / 2

Musique. Aux États-Unis, le premier concert “à distance physique” s’est tenu dans l’Arkansas

Le chanteur de country-rock Travis McCready s’est produit devant 229 spectateurs le 18 mai à Fort Smith, dans une salle qui peut en contenir plus de 1 000. Pour le New York Times, la soirée a livré un aperçu des concerts à l’heure de la distanciation physique.

L’Arkansas, cadre rêvé pour un galop d’essai. Le premier concert “à distance physique” des États-Unis, qui a eu lieu lundi 18 mai dans la ville de Fort Smith, “a donné aux Américains une idée de ce que serait la vie postpandémique”, rapporte le New York Times.

Assis sur des chaises disposées à un mètre de distance, 229 spectateurs masqués – dans une salle qui peut en accueillir 1 100 – sont venus écouter Travis McCready, leader du groupe de country-rock Bishop Gunn, au Temple Live de Fort Smith, comme on peut le voir sur cette vidéo diffusée sur Twitter par le Southwest Times Record :

“Oubliez les arènes grouillant de fans en sueur”, souligne le New York Times. Les photos de l’événement, immortalisées par Getty Images (voir ci-dessous), montrent des fans “assis en groupes”, que les promoteurs ont appelés des “fans pods”, avec des dizaines de sièges vides pour respecter les distances de sécurité sanitaire “entre chaque groupe”, souligne le New York Times.

[...] Retrouvez cet article sur Courrier international

À lire aussi :