Publicité

Comment la musique électronique altère la conscience

« Cathartique », c’est le mot choisi par un jeune berlinois interrogé par le compte TikTok Nachtclubsberlin pour décrire son rapport à la musique électronique. « Écouter de la musique forte, entouré d’autres personnes, ça me donne l’impression de toucher à la liberté », décrit-il.

Sentiment d’euphorie, proximité avec les autres, exploration de soi… Les bienfaits de l’électro sont souvent vantés par ses amateurs, de plus en plus nombreux. Depuis le début de l’année, 25 % des chansons les plus téléchargées dans le monde sont des sons d’électro. Et pour une bonne raison : l’attrait pour la musique électronique s’explique scientifiquement.

L’électro nous plongerait dans un état second

Selon une étude de neuroscience publiée en janvier 2024 par des chercheurs de l’université de Barcelone, la musique électronique altérerait notre état de conscience. Lorsque l’on écoute de la musique répétitive et sans paroles – comme la techno, la house ou encore la EDM (electronic dance music) – nos ondes cérébrales se synchronisent au rythme de la musique, déclenchant des effets apaisants ou excitants, en fonction du tempo, sur notre cerveau.

En étudiant ce phénomène de plus près, l’équipe de chercheurs espagnols a montré que nos capacités cognitives peuvent même être modifiées à l’écoute de certains morceaux. Pour établir cela, vingt individus ont entendu six extraits de musique électronique à des tempos différents (allant de 99 bpm à 171 bpm) alors que l’activité de leur cerveau était mesurée.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Une table de mixage // Source : Pxhere