Le musicien britannique Ed Sheeran remporte un procès à New York pour plagiat

Michael M. Santiago / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Le chanteur Ed Sheeran était accusé d'avoir plagié la chanson de Marvin Gaye Let's Get It On pour son hit Thinking Out Loud.

Victoire pour Ed Sheeran. Accusé d'avoir plagié la chanson de Marvin Gaye Let's Get It On pour son hit Thinking Out Loud, le chanteur britannique a remporté son procès au civil à New York ce jeudi.

Le jury du tribunal fédéral de Manhattan, qui devait juger depuis dix jours de cette affaire emblématique des droits d'auteur musicaux, a estimé que l'artiste de 32 ans avait créé sa chanson "de manière indépendante" et qu'elle ne portait pas atteinte au droit d'auteur du classique de Marvin Gaye, sorti en 1973.

Ed Sheeran, qui a assisté aux audiences depuis le 24 avril en se défendant d'avoir plagié le titre de Marvin Gaye, s'est levé à l'énoncé de la décision, a remercié le jury et a donné l'accolade à son équipe, selon une journaliste de l'AFP dans le prétoire.

Accords de guitare en plein procès

Il s'agit du second procès en un an pour le chanteur britannique, qui avait remporté en avril dernier un procès dans une autre affaire de plagiat pour son méga hit Shape of You.

Cette fois, les plaignants sont les héritiers d'Ed Townsend, un musicien et producteur américain qui avait co-écrit Let's Get It On avec Marvin Gaye. Dans leur plainte pour violation des droits d'auteur, ils assuraient que le morceau comportait des "ressemblances frappantes" avec Thinking Out Loud d'Ed Sheeran sortie en 2014.

À la barre, le musicien britannique s'était défendu à plusieurs reprises d'avoir plagié Marvin Gaye. Fin avril, l'artiste avait même sorti sa guitare en pleine audience pour jouer les quatre accords clés de Thinking Out Loud afin de prouver qu'ils étaient bien différents de ceux utilisés dans Let's Get It On.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Ed Sheeran : ses confidences déchirantes sur sa lutte contre la boulimie et ses pensées suicidaires